Propriétaire d'une résidence secondaire depuis plus de 35 ans, ce couple de retraités a eu la très mauvaise surprise d'y trouver des squatteurs. Ils ont raconté leur mésaventure à "Var-Matin".
Var : des retraités privés de leur résidence secondaire par une famille de squatteursIllustrationIstock

Acheter une résidence secondaire est le rêve de nombreux Français. Quoi de mieux que de pouvoir partir en vacances quand on le désire, sans avoir à se soucier de trouver un logement, même à la dernière minute ? Le rêve de ce couple de retraités s’est transformé en cauchemar, rapporte Var-Matin. Henri Kaloustian et sa femme sont propriétaires d’une maison secondaire à Théoule-sur-Mer (Var) depuis plus de 35 ans. Désormais à la retraite, ils comptaient profiter de la fin de l’été et du début du mois de septembre, pour s’évader un peu de Lyon, où ils résident à l’année.

Résidence secondaire squattée : "J'ai dormi dans ma voiture"

A l’arrivée, pas de farniente ni de doigts de pied en éventail pour le couple, qui a une très, très mauvaise surprise. Comme l'explique Henri Kaloustian au quotidien régional, un couple et leurs deux enfants se sont installés dans leur maison et ont même pris le soin de faire changer les serrures. Cette famille sans domicile fixe aurait récupéré les clefs par une tierce personne. Cité par le quotidien, le septuagénaire se rappelle : "Le premier soir, j’ai dormi dans ma voiture en face de la maison, en les regardant dîner sur la terrasse".

Le choc passé, les retraités décident de ne pas baisser les bras et profitent donc d’une sortie de cette famille de squatteurs pour pénétrer, à leur tour, dans leur résidence secondaire. Le septuagénaire et sa femme sont alors accompagnés des gendarmes et du directeur général des services de la municipalité. Revenus sur place, les nouveaux occupants ne l’entendent pas de cette oreille et le ton monte rapidement…

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Loi Pinel : tout comprendre en 1mn, avantages et inconvénients

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.