Quand le président de la République s'en va pour Brégançon, qui paie pour son voyage ? La Cour des comptes revient en détail sur les comptes d'Emmanuel et Brigitte Macron.
Vacances : Emmanuel Macron paie-t-il de sa propre poche ?AFP

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'Emmanuel Macron est friand de vacances. Le président de la République est attaché à ces moments de respiration : quand il le peut, il part pour la Ferme Saint-Siméon, un luxueux hôtel qu'ils apprécient particulièrement avec son épouse, pour Honfleur ou pour La Mongie par exemple. Souvent, le chef de l'Etat est attaché à ces lieux car ils charrient pour lui une histoire très personnelle : enfant, déjà, il skiait souvent dans les Pyrénées où habite sa grand-mère maternelle, rappelle Sud-Ouest.

Sans oublier, bien sûr, le Fort de Brégançon où les époux Macron ont fait construire une piscine pour mieux se soustraire aux regards indiscrets. Ce lieux de villégiature traditionnel de la présidence française semble beaucoup séduire le locataire de l'Elysée et sa Première dame, puisque, rapporte Gala, ils ont une fois de plus décidé d'y faire escale cette année. Ils y sont arrivés le jeudi 30 juillet a fait savoir l'Elysée.

Une question persiste cependant : qui prend en charge, sur le plan financier, de pareils déplacements ? Emmanuel et Brigitte Macron peuvent-ils voyager à l'oeil tout le long du quinquennat ? Dans son dernier rapport, la Cour des comptes esquisse sa réponse.

Ce qu'Emmanuel Macron paie et ce qu'Emmanuel Macron ne paie pas

Le fait est qu'Emmanuel Macron ne paie pas l'intégralité des coûts que représenteraient théoriquement un pareil voyage. Le président doit s'acquitter du transport, par exemple. “Lorsque le président de la République et madame Macron effectuent un déplacement privé à bord d'un des avions de l'ET 60, le couple présidentiel rembourse le coût du transport, pour lequel un titre est mis sur la base du prix d'un vol commercial . Il en va de même pour les autres dépenses privées comme les frais de bouche”, rappelle Gala, non sans citer la “juridiction financière”. En tout et pour tout, en 2018, ils ont du remboursés 7 878 euros.

Ne sont pas pris en compte, en revanche, tous les frais associés à la protection du chef de l'Etat. Il n'a donc pas à payer le voyage de ses gardes du corps.Ces frais de sécurités sont chiffrés à 109 485,75 euros pour l'ensemble des voyages - privés et professionnels - effectués l'année passée.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.