Une fausse note d'information a fait le tour des réseaux sociaux, évoquant un troisième confinement au printemps 2021. Explications.
Un troisième confinement en "mars 2021" : d'où vient la rumeur ?AFP

À l'approche des fêtes de fin d'année, les Françaises et Français attendent avec impatience que le président de la République prenne la parole le 24 novembre 2020. Lors d'une allocution télévisée, Emmanuel Macron devrait en effet faire un état des lieux de la situation sanitaire et donner aux citoyens quelques perspectives d'avenir. Réouverture des commerces, restrictions de déplacements, travail... De nombreux sujets devraient être évoqués. 

Malheureusement, certains profitent du climat anxiogène qui est celui qu'une pandémie mondiale ayant déjà causé plus d'un million de décès aux quatre coins de la planète. Théories du complot, fausses informations, déformation des propos... Tout est bon pour faire régner la peur et la panique. Récemment, une "note d'information" attribuée à la direction générale de la société civile a fait le tour des réseaux sociaux, alertant sur un troisième confinement à venir en mars 2021. Un document qui s'avère avoir été inventé de toute pièce, selon les informations de 20 minutes

Rumeur d'un reconfinement en 2021 : un document daté du 10 novembre 2020

Ce faux document, daté du 10 novembre 2020, est adressé aux préfets régionaux et départementaux. Il demande à ces derniers d'accorder "une attention particulière aux mouvements sociaux suspectibles de manifester contre le confinement"... De 2021 ! La lettre stipule que le Conseil de défense aurait "statué pour un troisième confinement au 12/03/2021", avant un déconfinement au printemps de la même année. "Un climat contestataire ne saurait être admis (...) sans quoi la campagne de vaccination massive ne pourra susciter un consentement populaire", peut-on lire. 

Voici la réponse du ministère de l'Intérieur à ce sujet...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.