Une véritable "bombe météorologique" a frappé l'ouest de la France cette nuit. Qu'est-ce que cela signifie pour les heures et les jours à venir ?
Tempête Alex : à quoi faut-il s'attendre dans les prochaines heures ?Istock

Le vent a soufflé très fort cette nuit. Entre minuit et quatre heures du matin, la tempête Alex s'est avérée particulièrement dangereuse puisque certaines rafales ont excédé les 157 km/h et se sont donc montrées largement plus puissantes qu'attendues. A quelques heures de l'événement, comme le rappelle Planet, Météo France tablait davantage sur des pics à 130 kilomètres par heure, voire 140. Si l'organisme avait annoncé que certaines bourrasques pourraient être plus violentes, il semblait difficile d'imaginer un record à 186 km/h, comme ce fut le cas à Belle-Ile-en-Mer, note RTL.

Ce qui ne signifie pas, loin s'en faut, que Météo France n'avait pas anticipé le danger : le Morbihan avait été placé en vigilance rouge pour vents violents, de même que les Alpes-Maritimes. D'aucuns, d'ailleurs, n'ont pas hésité à parler de "bombe météorologique". Le phénomène y correspond en effet, précise BFMTV. Dans la discipline, tout événement occasionnant une importante chute de pression - au moins 24 hectopascals (hPA) - est considéré comme tel. Concrètement, pour bien des Françaises et des Français, la tempête Alex s'est notamment apparentée à une coupure d'électricité. Sur les coups de 5 heures du matin, 80 000 foyers du sud de la Bretagne en était encore privés. Mais maintenant que la tempête est passée, à quoi faut-il s'attendre ?

Que vous réservent les prochaines heures ?

Depuis les plus fortes rafales, Météo France a rétrogradé le Morbihan en état d'alerte orange, note la radio sur son site internet. Compte tenu des informations dont il dispose, l'organisme semble avoir de quoi penser que le gros temps pourrait se calmer.

Pourtant les prochaines heures pourraient rester assez agités : le Finistère, par exemple, est toujours en vigilance orange. Météo France évoque des risques de pluie engendrant des inondations et des crues. Les Côtes d'Armor sont également placées sous surveillance pour vent violents ainsi que pluie-inondation (vigilance orange) tandis que l'Ille-et-Vilaine passe au jaune pour le risque pluie-inondation. Cependant, elle demeure en orange pour les vents. Il incombe donc à tout un chacun de rester vigilant.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.