Pour la Cour des comptes, la pérennité du régime doit obligatoirement passer par une réforme des retraites. Recul de l'âge de départ, baisse des pensions… Le point sur les préconisations publiées ce jeudi 21 octobre, qui ne devraient pas enchanter les Français.
Réforme des retraites : les propositions choc de la Cour des comptesIllustrationIstock
Sommaire

Fragilisé par le vieillissement de la population, le régime des retraites devrait rester déficitaire durant les 10 prochaines années. Les Sages de la rue Cambon estiment en effet que les dépenses de retraite représentent encore une part élevée du PIB (14,7%) et qu’il sera difficile de réduire ce trou de 13 milliards d’euros. C’est pourquoi, afin de résorber les carences et renforcer son équité, la Cour des comptes rappelle dans une note publiée ce jeudi 21 octobre, la nécessité de réformer les retraites.

Cette étude fait partie "d’un ensemble de travaux menés sur plusieurs grandes politiques publiques, qui identifient à la fois les principaux défis auxquels seront confrontés les décideurs publics au cours des prochaines années, et les leviers susceptibles de les relever", précise l’institution. Une manière pour les magistrats financiers de s’inviter dans le débat présidentiel.

Retraite : un éventail de mesures insuffisant

Sous-indexation des pensions, durcissement des conditions pour l’obtention d’une retraite à taux plein, départ anticipé… S’il existe déjà un éventail de mesures pour atteindre cet objectif d’équilibre, selon la Cour des comptes, "la maîtrise des dépenses de retraite passe par un recul des âges de départ à la retraite ou une baisse du niveau relatif des pensions. Les mesures devront prendre en compte les considérations d’équité entre générations et au sein de chaque génération, tout en visant à simplifier les règles et à les harmoniser entre les régimes".

Le relèvement du taux de cotisations n’est, lui, pas retenu, car la France a déjà l’un des taux de prélèvement obligatoire le plus élevé d’Europe.

Quel serait l’impact de ces mesures ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.