En cette fin janvier 2018, la plupart des salariés du privé pourront constater une augmentation de leur salaire net sur leur fiche de paie. Une bonne nouvelle liée à la suppression de certaines cotisations sociales salariales. Mais savez-vous pour autant correctement la déchiffrer ? 

Une fois n’est pas coutume, le mois de janvier se révèle porteur d’une agréable nouvelle. A savoir : l’augmentation de votre premier salaire de l’année si vous êtes salarié et que vous oeuvrez dans le privé. C’était là l’une des ambitions les plus importantes de la réforme menée par Emmanuel Macron. Laquelle consiste, pour rappel, en la suppression de certaines cotisations sociales salariales. Ce, afin de compenser la hausse de la CSG.

A lire aussi : Fiche de paie : pourquoi son montant va augmenter ?

Techniquement, une première évolution est en passe d’apparaître sur votre fiche de paie (+ 0,53% de salaire brut en janvier). La seconde est, pour sa part, prévue en octobre prochain (+ 1,48 %).

Où constater ces changements ?

Là où apparait votre salaire net en premier lieu. Dans l’absolu, il vous suffit de comparer votre fiche de paie de janvier avec celle que vous avez reçue en décembre 2017. Sachez toutefois que, de manière générale, compte tenu de ces ajustements, vous devriez percevoir, en moyenne :

- 7,4 euros de plus par mois à partir de janvier 2018 sur vos fiches de paie (21,7 euros le 1er octobre prochain) si vous êtes payé au smic ;

Publicité
- 14,9 euros à partir de janvier 2018, 43,4 euros le 1er octobre si vous gagnez 3 000 euros par mois ;

- + 24,8 euros par mois en janvier et 72,3 euros à partir du 1er octobre, si vous gagnez 5 000 euros par mois ;

- 39,7 euros de plus en janvier 2018 et 115,7 euros le 1er octobre prochain si vous percevez, chaque mois, 8 000 euros de salaire.

Quelles lignes observer ?

Et si vous souhaitez aller encore plus loin, il convient surtout d’observer trois lignes en particulier : à savoir celles où figurent les cotisations liées à la Sécurité Sociale, à l’assurance chômage, ainsi que celle où apparait la base taxable de la CSG. Puis de les comparer, là encore, avec votre fiche de paye de décembre 2017.

A noter, par ailleurs, que cette hausse de salaire net aura, dans tous les cas, un impact sur votre impôt sur le revenu, rappelle Capital. Vous constaterez alors une légère augmentation de ce que vous devez à l'administration fiscale.

En vidéo - Hausse du "net à payer" en janvier

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet