La juge d'instruction vient d'ordonner l'exhumation du cadavre d'une femme enterrée sous X en octobre 1997. Les enquêteurs pensent qu'elle a peut-être été tuée par l'Ogre des Ardennes.
Michel Fourniret : ce que l'on sait du corps exhuméAFP

Nul ne saurait dire qui elle était. Enterrée sous X en octobre 1997 à Mont-Saint-Sulpice, près d'Auxerre (Yonne), cette femme n'a jamais pu être identifiée. Dorénavant, les enquêteurs semblent penser qu'elle pourrait avoir été tuée par Michel Fourniret, aussi appelé l'Ogre des Ardennes, indique Le Figaro sur la base des informations de l'Yonne Républicaine. "Au moment de sa découverte par un habitant du village, le cadavre, en état de décomposition, était dénudé. Il gisait dans un fossé et était recouvert de branchages, le long d'un chemin situé en contrebas de la commune", écrit d'ailleurs le quotidien régional dans son édition papier.

Si Sabine Kheris, la juge d'instruction en charge de l'enquête relatives aux divers meurtres attribués à Michel Fourniret, a décidé de l'exhumation du corps de cette malheureuse inconnue, c'est parce qu'elle estime qu'il serait pertinent de comparer son ADN à celles retrouvées sur le matelas de la maison de Ville-sur-Lumes. Il s'agit d'une pièce à conviction importante, saisie en 2003, puisque c'est là que l'Ogre des Ardennes aurait violé et tué Estelle Mouzin, assure son ancienne épouse.

Michel Fourniret a reconnu avoir tué Estelle Mouzin

En novembre 2019, après des aveux faisant suite aux révélations de Monique Olivier, Michel Fourniret a été mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort". Par le passé, il avait déjà été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de sept femmes différentes. Il est également soupçonné d'autres crimes. C'est pourquoi la gendarmerie nationale lançait, le 12 novembre 2019, un appel à témoin , afin d'obtenir de nouvelles informations sur les "enquêtes judiciaires en cours" susceptibles d'impliquer l'un ou l'autre des deux anciens époux.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.