Les grandes banques françaises proposeront à partir de juillet un nouveau type de paiement plus sûr que les chèques. Explications.  

Les entreprises pourront dès juillet proposer à leurs clients un nouveau moyen de régler les factures à distance, révèle mercredi le quotidien Les Echos.

Concrètement, les principaux établissements bancaires (BPCE, Crédit Mutuel-CIC, Crédit Agricole, BNP Paribas et Société Générale) feront appel à un virement référencé, Sepamail, qui permettra des virements des particuliers vers les entreprises. "A réception de la facture via leur site de banque en ligne, les clients donneront leur feu vert d’un 'click', de leur PC ou de leur smartphone", précise le quotidien.

Une traçabilité du virement de bout en bout

La nouvelle technologie devrait rapidement intéresser les entreprises, qui y verront un moyen de paiement plus sûr. "L’avantage est que cet outil est très facile d’utilisation pour les grandes comme pour les petites entreprises et assure une traçabilité du virement de bout en bout", explique aux Echos Jacques Vanhautère, nouveau directeur général de Sepamail.eu.

Publicité
Encore faut-il que les entreprises ne soient pas trop gênées par la tarification de ce service, les banques ayant en effet prévu un coût pour l’utilisation de Sepamail, notamment sur les frais de mise en route et pour l’abonnement mensuel.

En vidéo sur le même thème : Payer avec la paume de la main 

mots-clés : Chèque, Banques, Paiement

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet