Ecouter l'article :

Une commune de Vendée a pris les devants face au comportement de certains routiers étrangers. Un panneau d'un tout nouveau genre a été installé sur un parking...
"Interdit de déféquer" : ce panneau qui intrigue en Vendée IllustrationIstock

Une interdiction d’un nouveau genre. Les automobilistes français connaissent bien les panneaux de circulation disséminés sur les différentes routes de l’Hexagone, entre autorisation et interdiction. S’il y en a qui laissent parfois libre court à l’interprétation, celui qui vient d’être installé près de la commune des Achards (Vendée) est très, très original. Comme l’explique 20 Minutes, il est installé dans une zone de délestage d’un parking d’une zone d’activités de la commune, entre La Roche-sur-Yon et Les Sables d’Olonne.

Panneau aux Achards : "C'est un parking très fréquenté"

D’abord repéré par le journal Sans Culotte 85, ce panneau a suscité quelques interrogations sur les réseaux sociaux. On y voit en effet deux personnages, l’un les genoux fléchis et en train de déféquer, l’autre debout en train d’uriner, le tout barré d’une grande diagonale rouge qui signifie donc une interdiction. Comment un panneau aussi surréaliste a-t-il atterri dans ce coin de Vendée ?

Interrogé par 20 Minutes, le directeur Général des Services de la communauté de communes du Pays des Achards explique : "En fait, c’est un parking très fréquenté par les chauffeurs routiers étrangers. Ces derniers allaient toujours faire leurs besoins naturels sur un terrain agricole situé juste à côté. On a alors décidé d’installer des toilettes et même de coller un autocollant WC sur la porte pour qu’ils comprennent bien… Mais rien n’y faisait". Un prestataire a donc créé de toute pièce ce panneau d’un nouveau genre, explicite et compris par tous. Selon le Journal des Sables, il y aurait du mieux au niveau de la propreté depuis l’installation de ce panneau. Drôle et efficace.

Vidéo : Comment bien s'asseoir en voiture ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.