Le directeur général de la Santé appelle les Français à se préparer à une possible seconde vague de l'épidémie de Covid-19 dans les semaines à venir. Au cours d'un entretien accordé au Figaro, Jérôme Salomon a même listé les mesures qui pourraient être prises.
"Il faut se préparer" : alerte de Jérôme Salomon sur la seconde vagueAFP

Les messages d’alerte se multiplient ces derniers jours. Le dernier a été émis par Jérôme Salomon lors d’un entretien accordé au Figaro. Dans les colonnes du journal, le directeur général de la Santé a en effet mis en garde contre l’arrivée d’une possible seconde vague de l’épidémie de Covid-19 en France dans les prochaines semaines.

"Il faut se préparer à une reprise de l'épidémie"

"Il faut se préparer à une reprise de l’épidémie, voire à une deuxième vague", a-t-il déclaré. Appelant à la prudence, Jérôme Salomon a ensuite insisté sur la nécessité pour chacun de respecter les consignes dictées par les autorités pour freiner la propagation du virus. "Ce sont essentiellement nos comportements qui conditionnent la reprise épidémique, a-t-il expliqué. Si nous voulons éviter cela, il faut que chacune et chacun continue de respecter les mesures barrières, les mesures d’hygiène, de distanciation physique et le port du masque, surtout en situation de promiscuité et dans un espace clos".

Une mise en garde qui fait écho à celle du professeur Eric Caumes. En début de semaine, le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris, avait en effet lui aussi appelé les Français à la prudence, et même déploré le "grand laxisme" de ses compatriotes et des autorités pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19.

Un avis que ne semble pas partager Jérôme Salomon, lequel a profité de son entretien avec Le Figaro pour défendre la stratégie mise en place par le gouvernement.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.