Facebook dévoile sa nouvelle politique de modération de contenus contre les propos haineux et mensongers

Facebook, mauvais élève de la modération de contenus ? Déjà pointé du doigt pour son manque de protection des modérateurs de contenus violents, c’est au tour de plusieurs associations et entreprises américaines d’attaquer le réseau social. 

Accusé de laisser se propager des publications haineuses, le créateur et dirigeant de Facebook, Mark Zuckerberg, a présenté vendredi, sa nouvelle politique de modération de contenus. « Il y a trois semaines, je me suis engagé à revoir nos politiques en amont des élections présidentielles de 2020. Ce travail est en cours, mais aujourd’hui, je veux partager avec vous quelques unes de ces nouvelles politiques », a-t-il écrit dans un post Facebook, le 26 juin dernier.

Parmi les mesures dévoilées par Mark Zuckerberg, Facebook s’engage à fournir des informations faisant autorité sur le vote pendant la pandémie de Covid-19 — des millions d’Américains s’enregistrent actuellement pour voter — la création d’une...Lire la suite sur ELLE.fr

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !