Ecouter l'article :

Le président de la République est furieux. Il est fatigué de voir que ses propos, pourtant privés, sont repris dans la presse...
Emmanuel Macron à la recherche d'une taupe : ces fuites qu'il ne supporte plusAFP

"Je trouverai la personne qui a fait cela", a-t-il simplement averti, "furieux". Le président de la République, semble-t-il, est très en colère. C’est en tout cas ce qu’expliquent les journalistes de L’Express, qui rapportent la mauvaise humeur du chef de l’Etat. En cause ? Les nombreuses fuites, qui ont immanquablement suivi le conseil de défense du vendredi 11 septembre 2020. Emmanuel Macron aurait apprécié un peu plus de discrétion, d’autant plus que certaines informations divulguées étaient particulièrement importantes.

En réponse, le locataire de l’Elysée a décidé de considérablement verrouiller sa communication… Mais pas que ! Les ministres ont aussi eu droit à un coup de règle sur les doigts, rapporte Gala sur la base des informations de l’hebdomadaire. Le 17 septembre 2020, il leur a très clairement ordonné le silence, particulièrement sur les dossiers les plus attendus de l’automne comme cela peut être le cas sur le projet de loi relatif au séparatisme.

Motus et bouche cousue pour les ministres comme les collaborateurs

"On ferme notre gueule... ", ass-ne sobrement un "directeur de cabinet" resté anonyme, contacté par Le Parisien. "Macron exige le silence radio des ministres et des collaborateurs pour éviter les fuites", poursuit-il. Preuve, s’il en fallait encore, que le président n’entend pas voir ses prochains projets filtrer dans la presse.

Les récents événements et la présence d’une potentielle "taupe" dans son entourage l’auraient même rendu "grognon" selon certains de ses proches...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.