28 départements sont considérés comme "vulnérables" par Santé Publique France. Si Paris, les Bouches-du-Rhône et la Guyane sont en vulnérabilité "élevée", 25 autres sont désormais placés en vulnérabilité "modérée". Voici la liste.
Coronavirus : tous les départements classés comme vulnérablesAFP
Sommaire

Les tests positifs au coronavirus sont en hausse, mais pas partout. Dans ses derniers points quotidiens, la Direction générale de la Santé a noté une augmentation importante du nombre de nouvelles contaminations, évaluées à plus de 2200 en 24 heures pour la journée du mardi 18 août. Le taux de positivité est désormais en hausse et estimé à 3% pour la semaine du 9 au 15 août. D’après les données communiquées à la presse par la DGS, il y a désormais 380 personnes en réanimation avec 28 admissions supplémentaires en seulement 24 heures. 70% des malades sont hospitalisés dans quatre régions : l’Ile-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France et le Grand-Est.

Covid-19 : "Le nombre de nouveaux cas augmente dans toutes les classes d'âge"

Pour observer la circulation de la Covid-19 dans l’Hexagone, les autorités sanitaires se fient à quatre indicateurs.

  • Le R effectif, soit le taux de reproduction du virus : situé au-dessus de 1, l’épidémie progresse. Le seuil d’alerte a été fixé à 1,5 en France
  • Le taux de positivité des tests : le seuil de vigilance est fixé à 5% et le seuil d’alerte à 10%
  • Le taux d’incidence : le nombre de tests PCR positifs pour 100 000 habitants. Le seuil de vigilance est à 10 et le seuil d’alerte à 50
  • Le nombre de lits occupés dans les services de réanimation : le seuil de vigilance est fixé à 40% et le seuil d’alerte à 60%

En début de semaine, dans son bulletin du lundi 17 août, la Direction générale de la Santé dénombrait "seulement" 493 nouveaux cas, mais un taux de positivité des tests en hausse, passant de 2,8% à 2,9% selon Santé Publique France.

Dans son communiqué transmis à la presse, la DGS ajoutait qu’"en France métropolitaine, le nombre de nouveaux cas de Covid pour 100 000 habitants (incidence) augmente dans toutes les classes d’âge", précisant que "la hausse est particulièrement marquée chez les 25-35 ans". Si toutes les classes d’âge sont concernées, tous les départements ne sont pas logés à la même enseigne. Consultez en deuxième page la liste de ceux où la circulation du virus est la plus active et qui sont en situation de vulnérabilité.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.