Dans une nouvelle campagne publicitaire, Monoprix tourne en dérision la fermeture des rayons considérés comme non essentiels. Toutefois, la marque a affirmé ne pas vouloir faire de politique mais "apporter un peu de légèreté et d'humour dans cette période morose".
Confinement : Monoprix se moque des restrictions gouvernementales dans ses rayonsIllustrationIstock

Depuis le mercredi 4 novembre 2020, certains rayons de votre supermarché ne sont plus accessibles. Suite à la mise en place d'un reconfinement national, le gouvernement décidait en effet d'interdire la vente de produits non essentiels en grande surface. Vêtements, meubles, électroménager, bijoux, livres... Et ce, dans un souci d'équité avec les petits commerces, contraints de fermer leurs portes depuis le 30 octobre 2020. 

Cette décision n'a pas été appréciée de tous. Du côté des hypermarchés, c'est une grande perte : les produits jugés non essentiels représenteraient près de 20% du chiffre d'affaires des grandes surfaces, selon LSA Conso. Certaines enseignes, comme Monoprix, n'ont pas manqué de montrer leur désarroi... Avec humour et ironie !

Monoprix : "Une commission venant de conclure que l'eau ça mouille..."

"Les vêtements pour enfants jusqu'à 3 ans sont à nouveau essentiels. Les autres sont priés d'arrêter de grandir", peut-on lire sur une affiche à l'intérieur du magasin... Et ce n'est que l'une des nombreuses affiches créées par la marque pour tourner en dérision la décision du gouvernement de fermer les rayons non essentiels. Les citations "Une commission venant de conclure que l'eau ça mouille, nous avons finalement le droit de vous vendre des parapluies" ou encore "On ne va pas trop sortir ce mois-ci, raison de plus pour ne pas le faire avec des collants filés" ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Il s'agit d'une véritable campagne publicitaire, lancée vendredi 20 novembre 2020 avec l'agence de publicité DDBParis. Toutefois, le gouvernement n'a pas été la seule cible de l'enseigne...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.