Vos commerces de proximité pourraient rouvrir dès le 1er décembre, mais sous condition. Une des hypothèses envisagées est la prise de rendez-vous pour effectuer ses achats. Explications.

Ils veulent accueillir des clients coûte que coûte. De nombreux commerçants sont une nouvelle fois durement touchés par l’épidémie de coronavirus Covid-19 avec la fermeture de leurs établissements depuis le 30 octobre. Si ce second confinement mis en place par le gouvernement se veut plus souple que le précédent, il n’en reste pas moins que de nombreuses activités sont à l’arrêt et que plusieurs milliers de commerces jugés non-essentiels ont dû fermer leurs portes du jour au lendemain. Libraires, coiffeurs, fleuristes… Ils sont nombreux à réclamer un assouplissement des mesures les concernant, affirmant que leurs boutiques ne sont pas plus dangereuses que les grandes surfaces.

Reconfinement : un nouveau tour de vis jeudi ?

Fin octobre, le gouvernement a promis aux commerçants un point d’étape sur le confinement et les mesures en vigueur dès le milieu du mois de novembre et on y est. Un Conseil de défense doit se tenir jeudi 12 novembre et le Premier ministre Jean Castex prendra la parole dans la soirée lors d’une conférence de presse. Trois scénarios sont sur la table selon Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement : un allègement des mesures, un durcissement du confinement ou un maintien de cette formule "light" revendiquée par l’exécutif.

Interrogé par Le Parisien, l’entourage de Jean Castex affirme que "l’hypothèse est plutôt celle d’un tour de vis supplémentaire". Mauvaise nouvelle pour les commerçants qui ont fermé boutique, car cela signifierait qu’ils ne pourraient pas rouvrir tout de suite… A moins qu’une autre solution soit sur la table ? Comme l’explique Le Parisien, les rendez-vous pourraient être rendus obligatoires dans certains magasins…

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.