La professionnelle pratiquait notamment des tarifs de nuit en pleine journée, avec des consultations trois fois plus chères qu'en temps normal. Explication. 
©AFP

De quoi bien arrondir ses fins de mois... Une médecin généraliste de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, est soupçonnée d’avoir escroqué 800 000 euros à la Sécurité sociale, selon une information vendredi du Progrès, confirmée ensuite par une source policière à plusieurs médias. 

Publicité

Pour se faire plus d'argent, la professionnelle aurait en effet pratiqué des surfacturations d’actes médicaux sur ses patients, en appliquant des tarifs de nuit la journée. Un tarif multiplié par trois, en passant ainsi de 23 à plus de 65 euros. Des faits qui se seraient multipliés entre 2011 et 2015. 

Publicité

Une douzaine d'appartements

Mais ce ne sont pas ces prix exorbitants qui ont amené les autorités à s'intéresser à la suspecte. "Des patients de ce médecin avaient alerté leur caisse pour des remboursements de consultations qui n’existaient pas. L’enquête a permis d’établir que la médecin aurait plusieurs fois facturé des actes à tous les ayants droit d’une carte vitale", précise 20 Minutes.

Grâce à tout cet argent, la femme aurait investi dans une douzaine d'appartements dans Lyon et sa région et aurait également offert à ses parents un appartement à Marrakech. Elle a été déferrée vendredi devant un juge d'instruction. 

En vidéo sur le même thème - La minute pour comprendre : la Sécurité sociale