En Provence, la tradition veut qu'on plante des grains de blé le 4 décembre, jour de la Sainte-Barbe. Si les germes poussent, c'est un signe de chance et signifie que l'année débute sous les meilleurs auspices.
4 décembre : connaissez-vous la tradition provençale du blé de la Sainte-Barbe ?Istock

Chaque 4 décembre, on plante le "blé de l’espérance" en Provence. Pour le jour de la Sainte-Barbe, la coutume veut que l’on sème le blé dans trois petites coupelles pour assurer la prospérité de toute la famille. Comme le dit l’adage en provençal : "Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn !", comprenez "Quand le blé va bien, tout va bien !".

Comme le rapporte Made in Marseille, cette tradition remonterait à l’époque romaine. Ces trois coupelles de blé, représentant la Sainte-Trinité, font ensuite partie de la décoration de la table de Noël aux côtés des traditionnels 13 desserts le soir du 24 décembre. Le 25 décembre pour Noël, le blé est orné de rubans jaunes et rouges, et à partir du 26 décembre, jusqu’à l’Épiphanie, il rejoint la crèche provençale. Ces petites coupelles baptisées "Sietouns" visent à porter chance.

Au mois de décembre, on retrouve ainsi des sachets de grains de blé de la Sainte-Barbe en vente partout dans les boulangeries, les magasins alimentaires ou les jardineries, souvent au profit d’associations. À Marseille, l'association "Le blé de l'espérance" perpétue par exemple la tradition au profit des enfants hospitalisés.

Un signe de chance pour l’année qui arrive

En pratique, la tradition veut que l’on sème les graines de blés délicatement sur un coton humide placé dans les trois coupelles le 4 décembre. Chaque jour, on veille à ce que le coton reste humide et on observe le suivi de la germination. Un atelier ludique pour tous les enfants provençaux. Dans l’antiquité, on plantait les grains de blés de la récolte précédente le 4 décembre. Une bonne germination durant l’hiver laissait présager des récoltes abondantes l’année qui suit. On garde donc cette tradition de Noël en Provence, signe d’abondance et de bonheur pour l’année qui arrive.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.