Un rapport de police dévoilé ce mardi indique qu'en janvier, le tueur de Nice avait attaqué un automobiliste avec une planche cloutée.

Dès vendredi, on apprenait que le terroriste qui a ensanglanté la promenade des Anglais, à Nice, avait auparavant été condamné à 6 mois de prison avec sursis. Le site 7sur7 dévoile ce mardi un rapport de police retrouvé par l'AFP et qui en dévoile les raisons. Le document mentionne un fait divers effrayant datant du 25 janvier 2016.

Ce jour-là, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel n’est pas encore le bourreau de la promenade des Anglais. Il est 14h30 à Nice et l'homme s’apprête simplement à effectuer une livraison en garant sa camionnette dans une rue passante. Certes, il n’est pas très bien placé. Rien de rédhibitoire au premier abord. Toutefois, lorsqu’un automobiliste descend de son Alfa Romeo pour lui demander de déplacer son camion, peut-être avec une verve qui lui déplaît, voilà le livreur qui surgit armé d’une "planche en bois". Deux clous dépassent du gourdin.

À lire aussi – EN IMAGES Attentat à Nice : qui sont les victimes ?

Premier sang versé

Publicité
Usant de toute la force de ses bras musclés par le bodybuilding, l’agresseur flanque sa planche sur le crâne de sa victime. Et repart tranquillement achever sa livraison. Arrivés sur place, les policiers découvrent un homme en sang qui leur indique le livreur. Il est arrêté pour être ensuite condamné à 6 mois de prison avec sursis. Ainsi, dès juillet, à peine "blanchi" pour son acte, a-t-il pu louer le camion qui lui a servi à perpétrer son carnage.

Vidéo sur le même thème – Attentat de Nice : le parcours du tueur

Publicité