Dans les Yvelines, une femme d'une soixantaine d'années réclame 16 000 euros d'indemnités à son ex-mari pour avoir été mordue et griffée par son chat.  

Mardi, un homme de 67 ans est allé devant le tribunal de grande instance de Versailles pour des blessures infligées par son chat à son ex-femme. Cette dernière lui réclame une indemnisation de 16 000 euros. Elle poursuit son ex-mari pour "préjudice esthétique" a rapporté Le Parisien.

Elle n'a pas pu conduire à cause de ses blessures 

La femme en question a été griffée et mordue par le chat le 13 novembre 2013 à Fontenay-le-Fleury (Yvelines). L'accident s'est déroulé lors d'une soirée en famille. Leur petit-fils de 11 ans jouait avec le chat qui a pris peur et a griffé le jeune garçon.

En s'approchant de lui, la sexagénaire a reçu à son tour un coup de griffe. Il l'a également mordu au mollet. Une fois à la clinique, on lui a fait une piqûre car elle présentait une allergie. Le chat est conduit chez le vétérinaire qui rassure le propriétaire en lui disant qu'il n'est "pas dangereux."

À lire aussi : Vaucluse : un refuge sous le choc après la découverte de 7 chats morts

Publicité
La sexagénaire assure avoir "beaucoup souffert". Elle n'aurait pas pu conduire son taxi pendant plusieurs jours suivant l'attaque. D'après l'avocate du félin et de son maître, "ce chat est un être émotif. Son comportement traduit l’intensité de l’anxiété qu’il a ressentie en entendant les cris de cette femme et de son petit-fils", a-t-elle ajouté. Le verdict de cette affaire peu banale aura lieu le 28 avril prochain.

En vidéo sur le même thème : Comment empêcher votre chat de griffer ? 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité