Dans la nuit de dimanche à lundi dans l'Eure, un père de famille de 60 ans a été tué à son domicile par des hommes déguisés en militaires. Les motivations des agresseurs sont pour le moment inconnues.

Dans la nuit de dimanche à lundi à Breuilpont, dans l'Eure, un père de 60 ans a été trouvé mort à son domicile après avoir été tué par des hommes s'étant fait passer pour des militaires du GIGN, le groupe d'intervention de la gendarmerie nationale, a rapporté Le Parisien.

Les agresseurs ont fait croire à un contrôle fiscal

Les faits se sont déroulés vers 3h15. Plusieurs hommes vêtus de noir et cagoulés ont débarqué armés de matraques au domicile d'un couple et de leurs deux enfants. Pour s'introduire dans la maison, ils ont dit faire partie GIGN. La femme et les deux filles ont alors été enfermées dans une chambre à l'étage tandis que le père était au rez-de-chaussée avec les hommes. Ces derniers ont alors dit vouloir procéder à un contrôle fiscal.

À lire aussiAffaire Grégory : pourquoi la prescription ne fonctionne pas

Publicité
En entendant les agresseurs quitter la maison, la mère a décidé de redescendre et a trouvé son mari étendu au sol. Malgré les soins des secours, le père de famille n'a pu être réanimé. Les causes de sa mort et les raisons de cette agression sont inconnues. La brigade de recherches de Louviers a ouvert une enquête et mène les investigations.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité