Dans l’affaire Maëlys, la fillette de 9 ans disparue dimanche dernier à un mariage, un homme a été placé en garde  à vue hier. Comme le relève La Dépêche, il serait un proche du marié.

Les autorités françaises s’activent toujours pour retrouver Maëlys, la petite fille disparue dimanche dernier en marge d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin dans l’Isère. Hier, un homme a été placé en garde à vue et l’on en sait désormais un peu plus sur son identité.

La Dépêche rapporte ainsi que l’individu en question serait une connaissance du marié et du père de Maëlys. C’est au dernier moment qu’il aurait été ajouté à la liste des invités et serait d’ailleurs arrivé à la fête pour le dessert. Comme l’a rappelé la procureure Dietlind Baudoin dans un communiqué hier, cette garde à vue a pour objectif de clarifier l’emploi du temps de l’homme en question, dont le témoignage a été jugé incohérent. "[Cette personne] s'est absentée de la soirée sur les créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de Maëlys", a précisé la procureure.

Un individu connu des services

Il s’avère que l’homme en question est déjà connu des services de police pour des délits de droit commun et notamment dégradation et détention de stupéfiants. Comme le relève Le Parisien , les gendarmes ont interrogé les 180 invités du mariage, mais ils ont également vérifié qu’ils ne figuraient pas dans les fichiers de la police dont celui des infractions sexuelles ou violentes.

Publicité
Le quotidien rapporte que pas moins d’une dizaine de personnes présentes au mariage et ou se trouvant dans une zone autour de la fête étaient inscrites dans ce fichier. Attention, cela ne veut pas dire qu’elles ont forcément été condamnées. Les personnes mises en examen ou qui ont bénéficié d’un acquittement ou d’un non-lieu dans un crime ou délit à caractère sexuel ou violent y figurent aussi.

La garde à vue de l'individu a été prolongée de 24 heures hier soir, indique par ailleurs Le Dauphiné

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité