Jeudi 21 mars, Nicolas Sarkozy ancien Président de la République, a été mis en examen pour abus de faiblesse envers Liliane Bettencourt. Celui qui ne cesse de faire parler de lui à propos d'un éventuel retour, peut-il désormais vraiment revenir ? Planet.fr vous rappelle quelques exemples de politiques qui ont survécu et parfois triomphé des affaires judiciaires les concernant.

Alain Juppé, maire UMP de Bordeaux

L'actuel maire de Bordeaux a connu des déboires judiciaires à propos de l’affaire des emplois fictifs de la Mairie de Paris. Il a reçu une condamnation en 2004 de 14 mois de prison avec sursis ainsi qu'un an d'inéligibilité.

 

Publicité
Alors député de Gironde, maire de Bordeaux et à la tête de l'UMP, son monde s'écroule. Cependant, Alain Juppé n'a pas dit son dernier mot. Parti un an au Québec, il a réussi à se faire oublier. De retour, il est élu à nouveau à la tête de la mairie de Bordeaux en octobre 2006, à laquelle il est toujours aujourd'hui. En 2010, dans le gouvernement de François Sarkozy, il devient ministre de la Défense, puis ministre des Affaires Étrangères.

 

©AFP

Publiez votre commentaire

4 commentaires

Ne serait-il pas moins

Portrait de cp01

"Les hommes ne vivraient pas longtemps en société s'ils n'étaient dupes les uns des autres"

La Rochefoucauld

Ne serait-il pas moins fastidieux de dresser la liste de ceux qui n'ont eu à surmonter aucune affaire ?

Votez pour ce commentaire: 

et combien d'enarques dans la

Portrait de omega67

juste que je suis une femme !!!!    pas un homme , merci de rectifier

et combien d'enarques dans la liste ???

Votez pour ce commentaire: 

Attendez un peu pour l'ex

Portrait de Dandy

Attendez un peu pour l'ex petit monarque, tout n'est pas terminé, tout ne fait que commencer......

Votez pour ce commentaire: 

hum ! Les hommes politiques

Portrait de maliman85

Maliman85

hum ! Les hommes politiques (surtout eux) sont tous plus où moins mêlés à d'étranges affaires qui n'aboutissent que rarement au-delà du raisonnable et ne les empêchent jamais de rester dans de hautes fonctions qui leur permets de garder leurs comptes en banque et leurs privilèges jusqu'à la fin de leurs jours, ils démissionnent pour un temps et partent par la grande porte pour mieux revenir par la fenêtre après un silence médiatique bien orchestré

Votez pour ce commentaire: 

Publicité