Vidéos à la une
Emmanuel Macron a réagi ce vendredi, depuis Bordeaux, au parrainage d'Alain Juppé accordé à François Fillon: "J'ai entendu les propos prononcés en début de semaine [par Alain Juppé, ndlr]. Je n'ai pas le sentiment que c'était ceux d'un parrainage enthousiaste et de conscience, sans doute ceux d'un parrainage légitimiste et de parti".
Vidéos à la une
Philippe Gosselin a réagi ce lundi sur BFMTV après l'annonce d'Alain Juppé de ne pas se présenter à l'élection présidentielle. Celui qui avait appelé le maire de Bordeaux et ancien candidat de la primaire à être un recours à François Fillon estime que "le trouble existe" et que "le chaos n'est pas loin". "On est dans une situation extrêmement difficile. La droite française est durablement fracturée et il faudra des années pour s'en remettre, c'est une évidence", a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
Alain Juppé tenait une conférence de presse, ce lundi à Bordeaux. L'ancien Premier ministre a annoncé qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle: "Pour moi, il est trop tard (...) Je confirme une bonne fois pour toute que je ne serai pas candidat". "François Fillon est dans une impasse (...) Le noyau des militants Les Républicains s'est radicalisé ", a-t-il ajouté.
Politique
Alors que François Fillon est embourbé dans l'affaire d'emploi fictif présumé de sa femme, la droite réfléchirait à un candidat de substitution pour la présidentielle.
Vidéos Argent/Bourse
Emmanuel Lechypre a interrogé Alain Juppé sur son programme économique et lève le voile sur les principales mesures envisagées par l'actuel maire de Bordeaux pour conquérir l' Élysée.
Vidéos à la une
Candidate à la primaire de droite pour l'élection présidentielle de 2017, Nathalie Kosciusko-Morizet continue de lancer des piques à ses adversaires. Après avoir déclaré qu'elle voulait "laisser le concours de taille de zizis aux mecs", elle a fait référence, au livre érotique "50 nuances de Grey" dans une interview à Libération. Les autres candidats, c'est un peu "50 nuances de Grey" sur la même ligne politique : un libéralisme économique revendiqué quoique jamais pratiqué après plus de trente ans de pouvoir. Pour le moment, une dizaine de personnes se sont déclarées candidates à la primaire de la droite. Alain Juppé arrive en tête dans les sondages devant Nicolas Sarkozy qui ne s'est pas encore porté candidat. De son côté, NKM récolterait entre 2 et 4% des voix. Premier tour de la primaire le 20 novembre.
Politique
L’eurodéputée Les Républicains a profité de son passage sur BFM TV dimanche pour évoquer les déboires judiciaires du patron de son parti et du maire de Bordeaux. 
Politique
L'ancienne plume du président Sarkozy, Henri Guaino, a fait savoir ce lundi qu'il se portait candidat à la primaire des Républicains. Il vient ainsi de rejoindre la longue liste des candidats déjà déclarés.
Politique
Souvent en tête dans les sondages d’opinion, Alain Juppé demeure cependant mystérieux aux yeux de nombreux Français. Dans "Alain Juppé sans masque", Dominique Lormier met en lumière tout le pan méconnu de sa personnalité. Interview de l’historien. 
Vidéos à la une
Le maire UMP, Alain Juppé, a fait une entrée remarquée sur le dancefloor d'une maison de retraite bordelaise. Il a partagé quelques pas de...
Vidéos à la une
Un an plus tard, l'humour de Charlie Hebdo choque toujours. Bon nombre de ceux qui soutenaient la rédaction au lendemain des attentats de janvier...
Politique
Après les attentats de vendredi à Paris, de nombreux hommes politiques, au premier rang duquel le président de la République, ont annoncé plusieurs mesures pour assurer la sécurité des Français.
Vidéos à la une
Lundi lors du Congrès réuni à Versailles, la quasi-unanimité des parlementaires ont chanté à l'unisson la Marseillaise. Mais sur le fond, l'opposition ne compte pas faire de concessions au gouvernement. Christian Jacob, le chef de file des députés Les Républicains, a rejeté à la tribune la proposition de François Hollande de réviser la Constitution. Si Les Républicains ont salué les inflexions du gouvernement, qui a tenu compte de leurs demandes, beaucoup d'entre eux estiment que ces mesures arrivent trop tard. À l'intérieur du parti, une autre voix se fait entendre, celle d'Alain Juppé. Le candidat aux primaires et ses proches défendent depuis vendredi l'impératif d'unité nationale, préférant reporter débat politique à plus tard.
Politique
L'institut Elabe a réalisé pour BFMtv un sondage sur les candidats préférés des Français à 18 mois de l'élection présidentielle.
Vidéos à la une
Au menu de ce jeudi 15 octobre, François Hollande tire des langues au Musée de l'Homme, Manuel Valls n'a qu'un mot à la bouche, le Maire de Londres Boris Johnson se prend pour un rugbyman et Alain Juppé s'imagine Président de la République. Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos à la une
François Fillon a comparé mercredi dans Questions d'info sur LCP son programme économique et ceux de ses deux principaux rivaux, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. "Ils ont toujours le logiciel qui consiste à remettre l'Etat comme contrôleur (...) de toutes les règles économiques." L'ancien Premier ministre a distingué son "camp" de la "libération de l'économie" à celui de la "réforme tranquille et heureuse d'Alain Juppé" et à celui de "la réaction énergique à tous les sujets de Nicolas Sarkozy". Selon François Fillon, la méthode prônée par l'ancien président de la République "conduit inéluctablement à l'augmentation des contraintes, des règlements, des impôts". Le député de Paris a enfin assuré qu'il espérait "laisser dans l'histoire une trace aussi forte que celle de Madame Thatcher, Monsieur Schröder ou Monsieur Chrétien au Canada".
Politique
Le président des Républicains n'est jamais avare d'un petit mot pour qualifier les membres de sa famille politique ou ses adversaires politiques.
Politique
Selon un sondage Elabe pour le site Atlantico, trois personnalités politiques présideraient mieux la France que l'actuel chef de l'Etat, aux yeux des Français interrogés.
Vidéos à la une
Soutien d'Alain Juppé, le député Les Républicains de Savoie Hervé Gaymard a concédé lundi dans Politique matin "une vraie communion" sur de nombreux sujets entre les deux anciens Premier ministre François Fillon et Alain Juppé. Une phrase qui alimente encore la perspective d'un futur accord Fillon-Juppé à la primaire des Républicains alors que François Bayrou, le président du Modem, a plaidé lui-aussi, dimanche sur Europe 1, pour un "rapprochement" des deux candidatures. "Chacun prendra ses responsabilité", a estimé de son côté Hervé Gaymard, chargé de coordonner le projet présidentiel d'Alain Juppé pour 2017.
Politique
Créée au lendemain de la guerre, l'école nationale d'administration fête ses 70 ans. Découvrez ces hommes politiques qui sont un jour passés dans la prestigieuse école.
Politique
Les hommes politiques font eux aussi la rentrée littéraire... mais tous ces livres sont-ils lus ? Découvrez quel ouvrage s'est vendu à seulement 326 exemplaires...
Politique
Pour préparer sereinement la bataille des primaires qui auront lieu en 2016, les principaux ténors Républicains s’affairent en coulisses pour récolter de l’argent.
Politique
Les trois hommes forts du parti ont affiché leur unité le temps d’une photo éclair prise samedi lors de l’université d’été des Républicains des Pays de la Loire.
Vidéos à la une
Alain Juppé, le rassembleur. C'est le candidat qui séduit le plus les sympathisants de la droite et du centre. 40% d'entre eux souhaitent qu'ils remporte la primaire contre 35% pour Nicolas Sarkozy. Pour cette rentrée, Alain Juppé continue l'opération séduction avec la sortie d'un livre consacré à l'éducation. Son point faible : son image auprès de certains militants qui refusent une alliance avec le Modem de François Bayrou. Lors des dix derniers mois, il a été hué trois fois par les militants du parti. François Fillon, le pragmatique. "Faire ce sera notre différence, notre marque," a-t-il insisté le 26 août en présentant son ébauche de projet présidentiel. C'est le point fort de François Fillon : il a déjà un programme, sauf que les médias en parlent peu. C'est son point faible : l'absence médiatique face aux autres ténors de la droite. Ses soutiens lui demande désormais de fendre l'armure. Nicolas Sarkozy, le Président. En cette rentrée, il ne parle pas de la primaire car il sait que son parti doit avant tout remporter les élections régionales. Ce n'est qu'en janvier qu'il pourra se lancer dans la campagne, en s'appuyant sur son point fort : les militants des Républicains. Il est d'ailleurs largement en tête dans les intentions de vote des adhérents du parti. Le point faible de Nicolas Sarkozy, ce sont les affaires judiciaires. Sept dossiers reliés de près ou de loin à l'ancien chef de l'État sont en cours d'instruction, comme l'affaire des sondages de l'Élysée, le supposé financement libyen de la campagne de 2007 ou l'affaire Karachi. Autant d'obstacles pour Nicolas Sarkozy avant l'élection du candidat de la droite et du centre en novembre 2016. Thibaud Le Floch >> Suivez l'université d'été des Républicains à La Baule samedi 5 septembre à partir de 15 heures
Politique
Le JDD a commandé à l’Ifop un sondage pour connaître les favoris pour les primaires des Républicains et du PS. Alain Juppé et Manuel Valls arrivent en tête.
Politique
Alain Juppé, François Fillon ou encore Bruno Le Maire ont décidé de s’attaquer au chantier de l’éducation nationale considérée jusqu’alors comme "un bastion" de la gauche.
Vidéos à la une
François Hollande a annoncé que sa candidature dépendrait étroitement de la baisse du chômage en 2016. Alain Juppé poursuit son ascencion...
Vidéos à la une
"Il y a des gens qui veulent être plus prophètes que le prophète", a expliqué le recteur de la mosquée de Bordeaux lundi soir sur BFMTV. Invité à réagir à la mise en place d'une épicerie orientale non mixte à Bordeaux, dont le projet a été avorté, Tareq Oubrou a indiqué: "Engager toute une religion à travers une interprétation qui ne repose sur aucune culture herméneutique et théologique, c'est être dans les émotions, l'exotisme, et dans une pratique qui va dans le sens d'une sortie de la société, qui va contre le système. Ce besoin spirituel ne doit pas s'exprimer aux dépens d'une religion. Vous faites un petit tour dans le monde, et vous allez voir que les commerces sont mixtes."
Vidéos à la une
Les Français refusent en bloc un Hollande/Sarkozy aux élections de 2017. C'est pourtant le scénario le plus crédible. Si l'on se fie aux...
Politique
Selon une enquête IFOP, seulement trois personnes sur dix voudraient d’une revanche entre les deux hommes pour 2017. Découvrez le duel qu’attendent les Français…

Pages

Publicité