Selon plusieurs médias belges, deux explosions ont été entendues ce mardi matin à l'aéroport de Zaventem de Bruxelles, en Belgique, puis dans plusieurs stations de métro. Un dernier bilan fait état de 30 morts et plusieurs blessés.

EDIT 20 h : Selon le Quai d'Orsay, huit Français ont été blessés dans les explosions de ce mardi, dont trois grièvement. 

19h : Selon le procureur belge :  "diverses perquisitions sont en cours" et des témoins sont entendus. 

Il confirme également que l'homme au chapeau noir (cf photo ci-contre) est activement recherché dans le cadre de l'enquête suite aux attentats. Les deux autres hommes présents sur la photo sont suspectés d'avoir perpétré l'attentat de l'aéroport ce mardi matin. 

17h30 : Une troisième bombe qui n'a pas explosé a été découverte à l'aéroport de Bruxelles, a annoncé le gouverneur de la province du Brabant flamand. La bombe a été détruite par les experts artificiers. 

16h40 : Les photos présumées (voir ci-contre) des trois terroristes de l'aéroport ont été diffusées par les autorités belges, rapporte l'agence Belga.

 

16h30 : L'organisation terroriste Daech revendique les attentats de ce matin à Bruxelles qui ont fait au moins 30 morts.

16h15 : Le centre de crise belge a fait état durant un point presse de 10 morts à l'aéroport et 20 à la station de Maelbeek. Un total de 130 blessés ont été acheminés dans les hôpitaux.

15:00 : A l'invitation du président de l'Assemblée nationale, Claude bartolone, une minute de silence a été observée par les députés et ministres français.

14:09 : Le pape François a adressé un télégramme en français à l’archevêque de Malines-Bruxelles, Mgr Jozef De Kesel, primat de l'Eglise catholique belge. Signé par son secrétaire d'Etat, Mgr Pietro Parolin, le pape François "confie à la miséricorde de Dieu les personnes qui ont perdu la vie et il s’associe par la prière à la peine de leurs proches". Le pape François "exprime sa profonde sympathie aux blessés et à leurs familles, ainsi qu’à toutes les personnes qui contribuent aux secours, demandant au Seigneur de leur apporter réconfort et consolation dans l’épreuve" et "condamne à nouveau la violence aveugle qui engendre tant de souffrances".

13h42 : Le gouvernement belge "craint toujours qu'il y ait des personnes dans la nature".

13h15 : Le ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a indiqué que tous les voyages scolaires à destination de la Belgique sont annulés.

13h00 : Un nouveau bilan fait état de 28 morts : 13 dans un attentat suicide à l'aéroport et 15 dans une explosion dans le métro. Des dizaines de blessé, dont 55 dans le métro, sont également dénombrés.

12h15 : Sur Twitter, le chef de l'Etat "exprime son entière solidarité avec le peuple belge".

12h01 : Selon la RTBF, qui cite la régie des transports bruxellois STIB, l'explosion qui a retenti mardi matin dans le métro de Bruxelles a fait 15 morts et 55 blessés.

12h00 : Interrogé par les médias, Manuel Valls a fait savoir que "nous sommes en guerre". "Face à cette guerre il faut une mobilisation de tous les instants. Nous resterons vigilants et mobilisés face à cette menace. Celle-ci est sans doute encore plus élevée que lors des attentats du 13 novembre. Ce qui compte c’est que nos forces de renseignement, de police et d’intervention soient alertes face à cette menace", a ajouté le Premier ministre.

11h30 : Selon Libération, qui cite la responsable du Thalys, la frontière entre la France et la Belgique, ferrovière et routière, est complètement fermée. Le trafic des Thalys dans les deux sens est donc interrompu dans les deux sens.

11h20 : Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déclaré ce matin sur le parvis de l'Elysée que plusieurs mesures seront mises en place dans les gares et les aéroports : l'accès aux zones réservées aux personnes avec un titre de transport ou une pièce d’identité, la diffusion de messages de sécurité, le renforcement du dispositif de sécurité avec des patrouilles de militaires, et des mesures de contrôle et de palpation renforcées.

10h55 : Les explosions à Bruxelles ont fait au moins 21 morts selon un nouveau bilan communiqué par les pompiers à l'AFP.

10h32 : Le procureur du roi a annoncé que l'explosion à l'aéroport était un attentat suicide. Il a confirmé le bilan provisoire de 13 morts et 35 blessés.

10h30 : Les aéroports européens, notamment ceux de Paris, sont en train de renforcer leurs systèmes de sécurité, a appris l'AFP de sources concordantes. Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères a conseillé de "limiter les déplacements" à Bruxelles. "Une cellule de crise est ouverte au ministère des Affaires étrangères et du Développement international, joignable au 01 45 55 80 00", précise le ministère.

10h16 : La Commission européenne appelle ses employés à rester chez eux ou dans leur bureau. L'eurodéputé FN Louis Aliot était présent sur place lors des attentats.

10h10 : Des numéros d'urgence ont été mis en place par le consulat de France en Belgique : 02 548 88 80 / 02 548 88 81 / 02 548 88 85 / 02 548 88 86

9h55 : Côté français, le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur et celui de la Défense vont se réunir à 10 heures à l'Elysée avec le président de la République.

9H30 : Plusieurs explosions ont été entendues dans trois stations de métro de Bruxelles (Maelbeek, Schuman et Arts-Loi), une heure après des explosions survenues dans un aéroport. Selon RTL, des colis piégés seraient à l'origine des explosions.

Selon plusieurs médias belges, deux explosions ont été entendues mardi matin vers 8 heures à l'aéroport de Zaventem de Bruxelles, en Belgique. L'aéroport a été fermé et plus aucun vol ne part ou n'arrive de son tarmac.

Selon le Daily Mail, l'explosion a eu lieu à proximité du comptoir d'enregistrement de la compagnie aérienne American Airlines. Selon l'agence de presse belge Belga, des coups de feu et des cris en arabe auraient été entendus avant la double explosion.

Publicité
Selon BFMtv, les services belges avaient reçu la veille la menace d'un attentat imminent sans précision de date ni de lieu. La Belgique est d'ores et déjà placé au niveau d'alerte maximum et Bruxelles est à l'arrêt.

Scène de panique aux abords de l'aéroport :

Vidéo amateur tournée à l'aéroport de Bruxelles :