Elo et Rémi s'apprêtent à peut-être se dire "oui" devant leurs proches et les caméras de Mariés au premier regard. Mais avant ça, le jeune homme a eu quelques difficultés pour convaincre ses parents de venir. Pour Télé-Loisirs, Remi se confie.
Rémi (Mariés au premier regard) se confie : "Elo était stressée… Ça a commencé à me tendre !"

Elo et Rémi sont compatibles à 85 %, le plus fort pourcentage de cette saison 4 de Mariés au premier regard. Alors que ses parents avaient refusé de venir partager cette journée avec leur fils, ils ont tout de même fait le déplacement. Arrivés à la mairie, Rémi déclare à sa potentielle future femme qu'il s'est mis "UBG" (Ultra Beau Grosse), alors qu'Elo, stressée, ne le regarde même pas. Les jeunes participants se diront-il "oui" dans le nouvel épisode ? Pour Télé-Loisirs, il revient sur son expérience unique.

Télé-Loisirs : pourquoi avez-vous participé à Mariés au premier regard ?

Rémi : Ce sont mes amis qui m'ont identifié sur des castings postés sur Facebook, et je me suis dit 'pourquoi pas'. Je me suis concentré sur ma carrière, puis je me disais que j'allais être marié à 35 ans et que j'aurais mes enfants avant 40. Mais plus l'échéance arrive, plus on se dit qu'on n'avance pas. Je galérais dans ma vie sentimentale, ça ne pouvait qu'être du positif.

Vous avez testé une expérience de speed-dating, pourquoi cela n'a-t-il pas fonctionné ?

J'ai essayé mais je n'avais pas le profil qui correspondait. Je pense que le speed-dating est, peut-être, un peu dépassé. J'y suis allé plus pour rigoler, mais je n'en attendais moins que pour Mariés au premier regard.

Vous êtes compatible à 85 % avec Elo, c'est beaucoup…

C'est énorme ! Quand on me l'annonce, je me dis qu'on va avoir énormément de points communs. Tous les feus sont verts...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.