ARCHIVE. Marie-Anne Chazel est la compagne de jeu de Laëtitia Milot dans "Quand je serai grande, je te tuerai", une fiction rediffusée ce vendredi soir sur TF1 Séries Films, très éloignée des comédies qui ont fait son succès. Nous avions rencontré l'actrice en 2017..
Quand je serai grande, je te tuerai (TF1 Séries Films) Marie-Anne Chazel : "À mes débuts à la télé, on me regardait avec mépris"

Télé 7 Jours : Laëtitia nous confiait avoir rarement croisé une actrice de votre stature aussi humaine. Qu’aimeriez-vous lui répondre ?

Marie-Anne Chazel : Que l’on n’est pas obligé de se comporter de façon trop égocentrique avec les êtres humains. Même une actrice peut s’intéresser aux autres. Je me suis bien entendue avec elle, qui est extrêmement passionnée, très généreuse et sans caprices. Laëtitia apporte beaucoup de sensibilité à son personnage.

Vous incarnez Alice Marconi, une policière en fin de carrière. Mais n’est-elle pas avant tout la bonne fée de Jeanne (Laëtitia Milot) ?

Elle est en tout cas très attachée à cette jeune femme qui, vingt-quatre ans auparavant, a vu sa mère se faire assassiner. Une affaire qu’Alice n’avait pu résoudre à l’époque. Quand Jeanne affirme reconnaître le meurtrier, personne ne la croit, à part Alice, qui voit ainsi arriver l’occasion de se faire pardonner, quitte à se mettre à dos sa hiérarchie.

Une façon aussi de s’accrocher à quelque chose, tandis qu’elle vit des moments compliqués…

L’affaire lui est retirée alors qu’elle est à trois semaines de la retraite. C’est vraiment un coup dur pour elle, qui s’est toujours beaucoup investie dans son trava

... Lire la suite sur Télé 7 jours

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !