Ce jeudi à 14h, France 3 diffuse le classique Le Grand Blond avec une chaussure noire. L'occasion de vous livrer quelques anecdotes souvent méconnues sur l'acteur Pierre Richard.
Pierre Richard (Le grand blond avec une chaussure noire) : ce que vous ignoriez peut-être sur l'acteur

Connaissez-vous bien Pierre Richard, la star du Grand Blond avec une chaussure noire ? Voici quelques fragments de la vie de cet éternel Pierrot lunaire.

Richard n’est pas son nom

Pierre-Richard est son prénom, son patronyme étant Defays, celui d’une famille de la grande bourgeoisie de Valenciennes. Son grand-père paternel est P-DG d’une usine sidérurgique. Son père étant parti avant sa naissance, le 16 août 1934, il grandit entre la famille de sa mère, des immigrés italiens installés à Paris, et celle de son père, à Valenciennes, dans un château avec domestiques et chauffeur en limousine. Il n’a pas choisi Defays comme nom de scène pour ne pas déshonorer sa famille paternelle, qui voulait plutôt qu’il fasse Saint-Cyr ou Polytechnique…

Un diplôme de kiné pour la façade

Pour rassurer sa grand-mère, il passe un diplôme de kinésithérapie, tout en suivant en douce les cours Dullin, sous l’enseignement de Jean Vilar. C'est ainsi qu'il se retrouve à faire de la figuration au Théâtre national populaire, aux côtés de Gérard Philipe. Dans les cabarets parisiens, il formera pendant cinq ans un tandem d’humoristes avec Victor Lanoux. Le duo s'est souvent produit en première partie de Georges Brassens.

Distrait et maladroit, comme son personnage

"Cela m’a souvent joué des tours", confie-t-il souvent. Comme lors de ce fameux dîner au restaurant où, assis à côté de Charles Aznavour, il confond sa serviette de table avec l’écharpe...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !