Drame saisissant sur la vie de couple signé Maurice Pialat, Nous ne vieillirons pas ensemble a été marqué par un tournage difficile. Notamment pour Jean Yanne, dont l'épouse souffrait d'un cancer pendant les prises de vues.
Nous ne vieillirons pas ensemble (Arte) : un tournage bouleversé par la maladie de la femme de Jean Yanne

Le cinéma vous fait rêver ? Pour vous, le septième art, ce sont les paillettes, les stars, le bonheur ? Pas faux, mais cette affirmation n'est pas toujours vraie non plus, et il arrive parfois que les coulisses de certains films soient un peu moins glorieuses. Ainsi, Simone Signoret a causé quelques turbulences pendant le tournage de La Mort en ce jardin, alors que celui de La Soupe aux choux a été marqué par la maladie de Louis de Funès. Dans un registre plus contemporain, Halle Berry a failli mourir en jouant une scène étonnante dans Meurs un autre jour, et Guillaume Canet a dû donner de la voix sur le plateau des Petits Mouchoirs. Parfois, ce sont des éléments extérieurs qui viennent perturber le bon fonctionnement des opérations, comme cette fusillade non loin des caméras de Equalizer 2, ou ces intempéries inattendues dans le cas du western Open Range. Bref, les coulisses du cinéma ne sont pas vraiment un long fleuve tranquille.

Des prises de vue quelque peu galères, Nous ne vieillirons pas ensemble en a connu. Sorti en salles en 1972, ce drame en grande partie autobiographique de Maurice Pialat suit Jean (Jean Yanne), un quadragénaire irascible et cinéaste raté, qui entretient depuis six ans une liaison avec Catherine (Marlène Jobert) sans se décider à quitter son épouse. De réconciliations en ruptures, Jean se montre de plus en plus odieux avec sa maîtresse. Après une violente dispute, Catherine trouve refuge chez sa grand-mère, en...