Le chanteur du célèbre tube Yeke Yeke, Mory Kanté, est décédé.
Mort de Mory Kanté, interprète du tube Yeke Yeke

Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté est décédé, a annoncé ce vendredi 22 mai son fils Ballé Kanté à l'AFP. L'artiste guinéen, connu notamment pour son immense tube Yeke Yeke, avait 70 ans. Il est mort dans un hôpital de Conakry, des suite d'une longue maladie, a indiqué son fils, précisant : "On a vu son état se dégrader rapidement, mais j'étais surpris quand même car il avait déjà traversé des moments bien pires". Ajoutant : "Il souffrait de maladies chroniques et voyageait souvent en France pour des soins, mais avec le coronavirus ce n'était plus possible". Surnommé le "griot électrique", Mory Kanté a contribué à populariser la musique africaine et guinéenne, notamment via son tube Yeke Yeke et son utilisation des instruments traditionnels : kora, bolon, conga, djembé...

Un tube international

"Yékéké nimo yé ké yé ké / Yékéké nimo yé ké yé ké" (Je suis ta princesse, Tu es mon premier amour, Tu es juste ce que je voulais...) : en 1988, le morceau est sur toutes les lèvres, et cela dans le monde entier ! Il est extrait du troisième album de l'artiste, Akwaba Beach, sorti un an auparavant. Déjà sur l'album Mory Kanté à Paris paru au début des années 80, il cartonne, vendu à des millions d’exemplaires, dans sa nouvelle version réarrangée par l'artiste. Le succès est mondial, le titre est en tête des ventes dans le monde entier, traduit aussi bien en hébreu, portugais, anglais ou espagnol... En France, 5e du...