Les héroïnes de la série de TF1 Le Bazar de la charité, qui continue ce lundi 2 décembre, ont-elles vraiment existé ?
Les héroïnes du Bazar de la charité (TF1) ont-elles vraiment existé ?

Les aventures d’Adrienne de Lenverpré, Alice de Jeansin et Rose Rivière, incarnées par Audrey Fleurot, Camille Lou et Julie de Bona, continuent dans les épisodes 5 et 6 du Bazar de la charité, ce lundi 2 décembre sur TF1. L'occasion de découvrir comment Alice va gérer ses sentiments pour Victor, alors qu'elle s'apprête à épouser Julien, si Adrienne va pouvoir récupérer sa fille, et comment Rose vit sa situation chez Madame Huchon.

Le Bazar de la charité met en scène des héroïnes fictives

Si la saga historique s’inspire d’un événement qui a bel et bien eu lieu – l’incendie qui a détruit, le 4 mai 1897, le bâtiment abritant la vente caritative baptisée "le bazar de la charité" –, les trois héroïnes de cette histoire, elles, sont nées de l’imagination des scénaristes. Elles ont été inventé pour les besoins de la fiction, dont le point de départ, l’incendie, a principalement causé la mort de femmes. Parmi elles se trouvait notamment Sophie-Charlotte de Bavière, la sœur de Sissi.

"Les scénaristes ont imaginé des destins brisés, en faisant vivre des personnages qui, à part le préfet, sont des personnages fictifs, nous explique Bruno Fuligni, historien et auteur de L’incendie du Bazar de la charité (aux éditions l'Archipel). Je trouve dommage qu’il ne ressemble pas au vrai préfet. Parce qu’à l’époque, un homme politique ou homme d’influence était moustachu ou barbu. C’était impossible qu’il soit glabre...