Cette semaine, Les Grandes Gueules proposent à leurs téléspectateurs un sondage permettant d'élire celui qui, selon la majorité des votants, pourrait venir challenger Emmanuel Macron lors de l'élection présidentielle 2022. Parmi les chroniqueurs de l'émission, les avis sont très tranchés au sujet d'Élise Lucet et la journaliste en a pris pour son grade ce lundi matin.
Les Grandes Gueules : Élise Lucet et Cash Investigation sévèrement taclés par Olivier Truchot et Gilles-William Goldnadel

"Ils sont philosophes, humoristes, militaires, journalistes... et pourquoi pas futur(e) Président(e) de la République ? Du lundi 8 au vendredi 12 juin, les "Grandes Gueules" vous proposent d'élire LE challenger de la Présidentielle 2022", peut-on lire sur le site internet de RMC BFM ce lundi 8 juin. À l'antenne de RMC et RMC Story, Olivier Truchot et Alain Marschall invitaient les téléspectateurs des Grandes Gueules à voter pour ce sondage tout au long de la semaine, afin de faire ressortir le ou la candidate que les Français aimeraient voir se présenter contre Emmanuel Macron lors des prochaines élections présidentielles. Une liste de sept outsiders - Jean-Marie Bigard, le général Pierre de Villiers, Cyril Hanouna, Élise Lucet, Michel Onfray, Didier Raoult et Éric Zemmour - vient compléter ce sondage appelé, pour l'occasion, "l'opération challenger 2022".

Élise Lucet "pugnace" et en "quête de vérité"

Également invités à donner leur opinion sur le sujet, les chroniqueurs du jour ont débattu sur la personnalité d'Élise Lucet. Joëlle Dago-Serry, auto-entrepreneuse, a évoqué sa préférence pour la journaliste "parce qu'elle est pugnace et que je pense qu'on a besoin, à la tête de l'État, de personnes qui soient pugnaces, et d'une femme notamment, ça nous ferait du bien". Soutenue par Alain Marschall qui a souligné "la quête de vérité" régulièrement menée par la journaliste : "d'aller là où les autres médias ne vont pas, emmerder...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !