Avec la propagation du coronavirus, les personnels soignants doivent faire face à une pénurie de matériel médical. Masques et blouses leur font cruellement défaut. Interrogé à ce sujet par le JDD, Thomas Lilti, réalisateur d'Hippocrate, a confié comment la série de canal+ allait offrir son aide.
Hippocrate : comment la série de Canal+ envisage d'aider les soignants

Alors que la pandémie de coronavirus continue de se propager, les personnels soignants se battent chaque jour pour sauver des vies. La maladie qui se répand comme une traînée de poudre partout sur la planète a déjà fait 2314 victimes en France à l'hôpital et plus de 30 000 décès dans le monde. En première ligne pour combattre le virus, médecins et infirmiers se retrouvent pourtant, parfois, bien démunis. En effet, ces personnels de santé ne cessent d'alerter sur leur manque de moyens. Mal préparé à cause des années de disette budgétaire, le personnel médical manque cruellement de masques et de blouses pour face à la vague qui s'est abattue sur les hôpitaux français.

Thomas Lilti, réalisateur du film Hippocrate, a décidé d'offrir son aide. Ancien médecin, il a ainsi décidé d'enfiler à nouveau sa blouse blanche. "Je me suis porté volontaire aux urgences pour essayer d'aider modestement, afin de permettre aux médecins les plus compétents, ceux qui ont le vrai savoir, de se reposer ne serait-ce que quelques heures," s'est-il confié au Journal du Dimanche.

Egalement à l'origine de la série de Canal+ Hippocrate, Thomas Lilti a également décidé de donner le matériel médical de la série à La Croix-Rouge à l'hôpital dans lequel la série a été tournée. "Nous envisageons de tourner une vidéo pour le personnel de l'hôpital Robert-Ballanger, où on tournait. Pour leur dire qu'on pense à eux. (...) On les côtoyait au quotidien. Ils...