ARCHIVE. Ce soir, France 2 rediffuse cette fiction réalisée par Yves Rénier, dans laquelle Mathilde Seigner campe l'ex-patronne de la Crim', durant la traque de Guy Georges, le tueur en série de l'Est parisien. A cette occasion nous vous proposons de relire l'interview que l'actrice nous avait accordée en 2016.
Flic, tout simplement (France 2) Mathilde Seigner : "J’avais peur de louper mon jeu"

Après Véronique Vasseur dans Médecin-chef à la Santé, en 2012, votre ami Yves Rénier vous confie le rôle de Martine Monteil. Il ne vous imagine donc que dans la peau de femmes de caractère ?  Mathilde Seigner : Il me propose des rôles de femmes comme on n’en voit peu, de vraies nanas qui prouvent qu’elles sont aussi bonnes que les hommes à des postes occupés par des hommes. Et Yves, qui me connaît bien, ne me dirige pas que dans le côté dur, autoritaire et chiant ! Il met aussi en avant la fragilité et l’émotion de cette femme hors du commun.

Ce téléfilm s’inspire du récit autobiographique de Martine Monteil, Flic, tout simplement. L’avez-vous rencontrée ?  Bien sûr. Moi qui rêvais d’être commissaire, elle m’a toujours fascinée ! Diriger la Crim’ (en 1996, elle a été la première femme à occuper ce poste, ndlr), ça fait rêver tous les mecs. Imaginez leur tête quand elle a débarqué ! Elle a dû être dure pour s’imposer face aux gars qu’elle commandait.

Qu’est-ce qui vous a frappée le plus chez elle ?  Sa simplicité. Elle est super jolie, pas très grande. Elle a un côté complètement normal, même si on sent quand même une grande détermination dans son regard.

Que partagez-vous avec elle ?

... Lire la suite sur Télé 7 jours

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >