Dans Paris Match, Carla Bruni-Sarkozy s'est livrée sur la chirurgie esthétique.
Carla Bruni-Sarkozy fait de rares confessions sur la chirurgie esthétique

La chanteuse Carla Bruni-Sarkozi s'est exprimée dans un long entretien accordé à nos confrères de Paris Match. Celle qui sort un album le 2 octobre prochain y évoque sa fille Giulia Sarkozy et la célébrité de ses parents et révèle également comment Nicolas Sarkozy, lui a coupé l'envie de connaître d'autres hommes. Elle se confie aussi sur la mort et la vieillesse. "Pourquoi meurt-on dans des chansons légères, dans vos chansons", demande le journaliste. "Parce qu'on ne peut rien y faire. Mourir, c'est plus flamboyant que vieillir. Comment pourrais agir contre la vieillesse", répond l'ex première dame de France.

"Je crois qu'il vaut mieux faire l'honneur à la beauté"

"En ayant recours à la chirurgie esthétique", lui suggère le journaliste. "Pour avoir l'air tout bizarre ? Non. Je n'aurais pas l'air plus jeune pour autant. Je crois qu'il vaut mieux faire l'honneur à la beauté, comme le chante Jean-Louis Murat", indique Carla Bruni.

"J'ai subi une opération de chirurgie esthétique du nez à 16 ans et puis c'est tout", avait révélé en 2017 Carla Bruni

En décembre 2017, Carla Bruni avait déjà fait quelques confidences sur la chirurgie esthétique dans les colonnes du magazine italien Io Donna, à l'approche de ses 50 ans : "C'est le même déséquilibre qu'à l'adolescence: l'évolution des hormones qui provoque une grande fragilité physique et émotionnelle. Et puis, je me sens mal à l'aise avec les rides. Mais c'est toujours mieux de vieillir...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >