Sophie Davant a étonné tout le monde en animant une émission autour des brocantes et des collections. Le programme est un véritable succès, mais même l'animatrice ne se sentait pas à sa place au départ.
Affaire conclue : Sophie Davant se confie sur ses gros doutes à son arrivée dans le programme

Le mardi 14 décembre prochain, France 2 propose un nouveau prime inédit d'Affaire conclue, spéciale fêtes de Noël. Les célèbres acheteurs de l'émission vont se réunir pour s'offrir les précieux objets des Français. Pour ce nouveau numéro, la production a décidé de changer les règles. "C'est une mécanique différente. En associant sept collectionneurs à nos sept acheteurs, on augmente le suspense. C'est un challenge supplémentaire pour eux. Et nous avons également musclé la partie expertise, avec une délibération de trois experts autour de chaque objet, afin de décider s'il mérite ou pas d'aller en salle des ventes", a expliqué Sophie Davant à nos confrères de Télé Star. Si l'animatrice a trouvé sa place en accueillant les vendeurs, présenter cette émission n'était pourtant pas une évidence.

"C'est vrai qu'au départ, je ne comprenais pas trop ce que je pouvais faire dans cette émission, car je suis plus attachée aux gens qu'aux choses. Finalement, j'y ai trouvé de quoi nourrir mon appétence pour l'histoire de l'art et j'ai découvert des personnes passionnées, capables de dépenser des fortunes ou de parcourir des kilomètres pour acquérir ce qu'elles aiment", a expliqué Sophie Davant, avant d'ajouter : "Ça me change de l'univers de la télé qui n'est qu'un monde d'ego et d'éphémère. Là, c'est tout le contraire".

Les téléspectateurs de France 2 avaient plus l'habitude de retrouver l'animatrice dans des émissions de...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >