Alors que le rover franco-américain fête cette semaine son premier anniversaire martien, l'heure n'est pas vraiment aux réjouissances. La NASA doit en effet limiter les dégât sur un sérieux problème que rencontre Curiosity.

© CC

C'est une année martienne riche en découvertes qui s'achève pour le robot explorateur de Mars. Si Curiosity a fêté son premier anniversaire martien très récemment, ce fut dans la douleur. Ashwin Vadavada, adjoint au projet scientifique de Curiosity, a décrit la situation sur CBS, révèle le site Six Actualités.

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Patrick Sébastien viré de France Télévisions : les internautes ripostent

Voir plus de vidéos

En effet, le sol de la planète Rouge n'est pas des plus accueillants. Les terrains escarpés et parfois très accidentés rendent difficile la circulation du rover sur Mars. De ce fait, les roues du robuste robot se sont déterriorées bien plus rapidement que prévu.

Publicité
Marche arrière
Pas question d'annuler la mission Curiosity pour autant. Même si la Nasa n'est pas certaine que le robot puisse être capable de grimper au sommet du Mont Sharp, elle ne renoncera pas à son projet. En effet, le rover ayant fait de nouvelles découvertes, elle semble avoir trouvé une solution. Pour palier au ralentissement causé par l'usure des pneus, l'utilisation de la marche arrière est envisagé. "Cela met un peu moins de pression sur certaines des roues plus endommagées, lorsque vous conduisez de cette façon", a par ailleurs expliqué le scientique. Evidemment, cette réalité n'est valable que sur Mars. A l'aube de vos vacances estivales, il vaut mieux pour vous qui avez l'occasion de changer de pneus que vous le fassiez avant le départ.

Vidéo sur le même thème : Une année martienne de découvertes pour Curiosity


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité