Près d'Epinal les gendarmes ne s'attendaient pas à devoir arrêter un de leur collègue. 
Image d'illustration - Philippe HUGUEN / AFPAFP

Dans le coffre du cambrioleur, des sacs de gravier décoratif

Dans la nuit de lundi 1er à mardi 2 octobre, une alarme se déclenche aux alentours de 22h dans une pépinière située dans une commune voisine d’Uxegeney dans les Vosges. Les gendarmes d’Épinal, la ville la plus proche située à dix kilomètres de là, sont alertés. Ils interviennent rapidement sur place et retrouvent le propriétaire de l’entreprise, qui a accouru depuis son domicile. Les gendarmes mobilisés cherchent des indices et se rendent compte quelques heures après qu’une voiture est garée à seulement quelques mètres de l’entreprise, relate LCI sur son site. Par la suite, les forces de l’ordre interpellent le conducteur et ouvrent son coffre. L’homme est bel et bien le cambrioleur. Ils trouvent dans son coffre des sacs de gravier décoratif (des paillis d’aroise) qui servent à embellir les jardins, provenant de la pépinière.

Le fonctionnaire de police n’était pas en service

Mais la surprise vient après, et elle est de taille ! Après l’avoir arrêté, les gendarmes découvrent l’identité du conducteur du véhicule. L’action aurait pu se dérouler dans une série télévisée et pourtant, l’homme appréhendé est également un membre de la police ! Ce fonctionnaire des forces de l’ordre n’était alors pas en service. Selon Vosges Matin, il exercerait dans un commissariat plus lointain, situé en Moselle ou en Meurthe-et-Moselle.

Celui qui devait protéger la population des cambrioleurs s’est ainsi retrouvé de l’autre côté du miroir. Que s’est-il passé ? L’homme était-il si impatient de décorer son jardin ? La scène peu habituelle a été relayée par plusieurs journaux. Placé en garde à vue, l’homme a été remis en liberté conditionnelle et devra expliquer son geste devant la Justice dans les prochaines semaines.

À voir en vidéo - Valérie Bonneton cambriolée par un ami de son fils ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Il vient avec un clown à son entretien de licenciement