Arthur, l'animateur incontournable du PAF, a bien failli ne pas avoir la carrière qu'on lui connaît. Il a gardé un lourd handicap secret durant de longues années...
Capture vidéo

Arthur : l’oreille qui aurait pu tout gâcher

Il n’en est pas à son coup d’essai. En 35 ans de carrière, Jacques Essebag, plus communément connu sous le pseudonyme Arthur, a fait ses preuves à la radio comme à la télévision. Si aujourd’hui il rassemble des milliers de français devant "Vendredi tout est permis" (TF1), l’animateur de 52 ans aurait pu ne jamais connaître un tel succès à cause d'un handicap qu'il a caché.

Lorsqu’il était enfant, Arthur a subi un accident qui a endommagé sérieusement son oreille droite. Comme l’ont révélé nos confrères de Gala, la perforation de son tympan droit a provoqué une surdité irrévocable pour l'animateur de TF1. Comme l'a indiqué Pure People, il avait déclaré : "J'ai eu un tympan perforé quand j'étais petit".

Et quand on travaille à la radio ou à la télévision, ne pas entendre d'une oreille peut s'avérer particulièrement handicapant surtout lorsqu'il s'agit de jongler entre les informations de la régie d'une oreille et les interventions d’invités de l’autre... Arthur, lui, l’a pris comme un challenge et a réussi haut la main.

A lire aussi : PHOTOS Les accidents de décolleté à la télévision

Arthur : 35 ans de carrière à son actif

L’animateur a fait ses débuts dans les années 80 sous le regard avisé de Jean-Luc Mélenchon qui était à l’époque à la tête de radio Nord Essonne. Ensuite, il est passé par plusieurs stations : RFM, Skyrock, Fun Radio, RTL2, Europe 1, Europe 2… jusqu’à atterrir chez TF1 avec "L’émission impossible" en 1992.

En 2011, il avait surpris le paysage audiovisuel français avec une émission d’un autre genre : "Vendredi tout est permis" (TF1), qui a d’ailleurs fêté sa centième émission en janvier dernier. Aujourd’hui, son concept a été vendu dans plus de 30 pays et c’est le format francophone qui s’exporte le mieux.

Vidéo : Arthur : ce handicap qui aurait pu ruiner sa carrière

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.