VIDEO Le moteur d'un avion explose, une passagère aspirée en plein vol(Illustration)Istock
Le moteur d'un avion qui transportait 144 passagers a explosé, ce mardi. Une personne n'y a pas survécu. 

Ce mardi 17 avril, un Boeing 737-700 de la compagnie américaine Southwest, qui devait relier New York à Dallas, a connu un terrible accident. Selon les autorités locales, le moteur a explosé, ce qui a brisé l’un des hublots de la cabine. Une mort est à déplorer.

D'après les informations de CBS, l’avion a atterri en urgence à l’aéroport de Philadelphie aux alentours de 11h20, heure locale (15h20 GMT). A en croire les images de l’appareil publiées sur Twitter, le moteur gauche du Boeing a explosé en plein vol, faisant nombre de débris. Il s’agissait d’un moteur CFM-56 fabriqué par une co-entreprise de General Electric et Safran.

Un communiqué de la Federal Aviation Administration (FAA) – le régulateur aérien américain – a précisé que le problème de moteur a endommagé le fuselage et le hublot. Le président de l’organisme fédéral pour la sécurité dans les transports (NTSB), Robert Sumwalt, a déclaré lors d’une conférence de presse : "Nous pensons que des parties du moteur se sont détachées". Un expert précise que "ça aurait pu être beaucoup plus grave".

Publicité
Publicité

Le moteur explose en l’air, un mort

Une passagère, installée à côté du hublot parti en éclats, a été pratiquement aspirée par le trou formé et a succombé à ses blessures. D’après CBS, la victime, Jennifer Riordan, employée de banque du Nouveau Mexique, était mère de deux enfants. L’avion transportait près de 144 voyageurs, et cinq membres de l’équipage étaient à bord.

L’un des passagers, Marty Martinez, a filmé la scène et l’a posté sur son compte Facebook. "Le moteur a explosé en l’air et a cassé une fenêtre à trois rangées de moi, blessant gravement une femme assise près de la fenêtre" a-t-il écrit. Il a notamment déclaré à CNN : "Elle n’est pas passée à travers le hublot, mais ses bras et son corps étaient aspirés dans cette direction. Il y avait des personnes derrière qui la retenait, essayant de boucher le trou avec des manteaux, sans succès."

La compagnie américaine a déclaré être "profondément attristée" et a confirmé la mort de l'un de ses voyageurs, suite à l'accident de leur appareil. "Nous avons activé notre équipe d’urgence et nous déployons toutes les ressources nécessaires pour soutenir ceux qui sont affectés par cette tragédie", a-t-elle communiqué.

Il s’agit de la première fois en neuf ans qu’un vol commercial américain cause un mort. En 2009, un avion Bombardier de la compagnie Colgan Air reliant New York à Buffalo s’était écrasé, causant la mort de 49 personnes.