Jean-Marie Roughol est à la rue depuis 20 ans. Il publie un livre mercredi qui a vu le jour suite à sa rencontre avec l’ex-ministre Jean-Louis Debré.

"Je lui ai proposé de garder son vélo le temps de ses courses", raconte Jean-Marie Roughol à 20 Minutes. Ce SDF de 47 ans évoque un jour qui a changé sa vie, celui où il a rencontré l’ancien président de l’Assemblée nationale et actuel président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré. "Nous sommes devenus amis. C’est lui qui m’a poussé à écrire mon histoire et qui a relu mon récit", ajoute l’auteur de Je tape la manche, un livre de 170 pages co-signé par l’ex-ministre qui paraît mercredi aux éditions Calmann-Lévy.

Dans son récit, Jean-Marie Roughol raconte les vingt années qu’il a passé à la rue. Il évoque ses craintes, ses difficultés mais aussi ses moments de joie comme la fois où le metteur en scène Robert Hossein lui a proposé de faire de la figuration dans deux spectacles. Le SDF a également croisé la route d’Alain Delon, Jamel Debbouze, Gérard Jugnot et Michel Sardou, dont il ne garde pas un très bon souvenir, à l’inverse de Gad Elmaleh et Doc Gyneco, "deux chics types".

"Je n’arrive pas à m’en extraire"

Publicité
Jean-Marie Roughol a consacré deux ans et demi à l’écriture de ce livre. Il souhaite pouvoir réaliser un rêve grâce à la parution de l’ouvrage : "J’en gagnerais peut-être assez pour lancer ma crêperie", espère-t-il, même s’il admet qu’il aura du mal à quitter la rue. "Je n’arrive pas à m’en extraire" est la phrase finale de son livre.

Vidéo sur le même thème - Landes : grâce à un élan de solidarité, un SDF retrouve un toit 

mots-clés : Sdf, Livre

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité