Après les aveux de Hubert Caouissin, le mystérieux trésor, mobile présumé du quadruple meurtre de la famille Troadec, reste introuvable. L’enquête se poursuit en Andorre et à Monaco où le père de famille aurait dissimulé l'or.

Un trésor dont l’existence n’a toujours pas été prouvée. C’est ce mystérieux héritage qui aurait conduit Hubert Caouissin a assassiné Pascal et Brigitte Troadec ainsi que leurs deux enfants, Sébastien et Charlotte, dans la nuit du 16 au 17 février dans leur maison à Orvault. Obsédé par cet or, il serait senti volé par Pascal Troadec qui avait, selon lui, refusé de partager. Ce dernier se serait en effet approprié les pièces d'or sans partager avec sa sœur, Lydie, compagne du meurtrier présumé.

Aucune preuve de l’existence de ce trésor n'a pour l'instant été trouvée, mais l'enquête se poursuit. Selon Le Parisien, des commissions rogatoires internationales ont été délivrées dans les principautés d’Andorre et de Monaco où Brigitte et Pascal Troadec se seraient vantés d’avoir placé l’or à l’abri. Le quotidien rapporte également que la famille avait l’habitude de se rendre à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, situé tout proche d’Andorre. Les enquêteurs espèrent en apprendre plus sur ce mystérieux or à l'origine du terrible massacre.

A lire aussi –  Affaire Troadec : le sordide récit de la nuit du quadruple meurtre

Publicité
Pascal Troadec aurait récupérer le trésor avant de le placer à l’étranger

Selon la mère de Lydie et Pascal Troadec, Renée, ce trésor existerait réellement. Même si elle a déclaré ne l’avoir jamais vu, elle a affirmé qu'il n’était pas une légende. En mars dernier, elle avait confié au Parisien que cet or avait été découvert par son mari, décédé en 2009, dans un immeuble à Brest, dans le Finistère. Alors qu’il effectuait des travaux dans un pan de mur, ce dernier serait tombé sur "un trésor composé de lingots et pièces d'or" qu’il aurait ensuite dissimulé dans le garage de sa maison. Selon la grand-mère de Charlotte et Sébastien Troadec, cet or aurait été dérobé à la Banque de France pendant la Second Guerre mondiale.

Après le décès de son père qui lui aurait révélé la cachette du trésor sur son lit de mort, Pascal Troadec aurait décidé de le récupérer sans partager avec sa sœur, Lydie, avant de le placer en secret à l’étranger. D'après Renée Troadec, il aurait déclaré à plusieurs reprises au cours de réunions de famille avoir dissimulé l'or à l'étranger, probablement dans une banque. La rancœur d’Hubert Caouissin à l’égard de Pascal et Brigitte, furieux d’avoir été volé et décidé à réparer une injustice, serait à l’origine du quadruple meurtre. "Cet or a brisé notre famille", avait raconté Renée Troadec au quotidien.

En vidéo sur le même thème - Affaire Troadec : le beau-frère mis en examen

mots-clés : Trésor, Monaco, Or

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité