Alexandre Benalla a de nouveau été mis en examen ce mercredi. Les juges d'instruction l'ont notamment mis en cause pour le célèbre selfie avec son "pistolet à eau".
AFP

Alexandre Benalla : une nouvelle mise en examen pour le selfie controversé

Difficile de tenir les comptes des mises en examen qui s’accumulent à l’encontre d’Alexandre Benalla. Ce mercredi, révèle Le Parisien, les juges d’instruction du tribunal de grande instance de Paris, ont ajouté trois nouveaux griefs au dossier déjà bien garni de l’ancien chargé de mission de l’Elysée.

L’un des chefs d’accusation retenu contre Alexandre Benalla concerne le désormais célèbre selfie, révélé par Médiapart, sur lequel l’ancien monsieur sécurité d’En Marche ! pose arme à la main à côté de la serveuse d’un restaurant de Poitiers. Le cliché a été pris pendant la campagne présidentielle, or à cette période, selon toute vraisemblance, il ne disposait pas d’un permis de port d’arme. Motif retenu par les juges "port sans motif légitime d’arme de catégorie B".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.