Sexe : quels sont les désirs inavoués des Français ?
Une enquête de l'IFOP en 2021 a révélé que 41% des femmes dans l'Hexagone n'auraient pas eu de rapport sexuel en un mois. Alors même que les Français ne semblent pourtant pas en reste en matière de désirs inavoués... Découvrez les fantasmes les plus répandus chez vos compatriotes.

35% des femmes de l’Hexagone seraient insatisfaites au lit. Par rapports aux pays européens relayés dans cette étude Ifop réalisée en 2021, la France serait d'ailleurs à la  traine. En Allemagne, elles ne sont que 23% à déclarer leur ennui, au Royaume-Uni, 27%, en Espagne, 28% et en Italie, 30%.

Cette insatisfaction sexuelle présente dans le pays des Lumières semble être en forte hausse : entre 2016 et 2021, l'indicateur a connu une augmentation de 4%. Et l'épidémie de Covid-19 ne semble rien avoir arrangé. 41% des personnes intérogées déclaraient ainsi en 2021 ne pas avoir eu de rapport en un mois, à cause des restrictions sanitaires.

Néanmoins, certaines pratiques se font beaucoup plus courantes, toujours selon l'étude de l'Ifop :

  • La part des femmes françaises ayant déjà réalisé une fellation à leur partenaire est de 87% en 2021 contre 55% en 1970.
  • D'un autre côté, depuis cette année-là, la sodomie s’est fortement banalisée, avec  37%, des individus interrogés la pratiquant, même si elle reste occasionnelle.

En revanche, les jeux coquins sont globalement en régression. Alors que 26% de nos compatriotes féminins déclarent avoir déjà reçu une bifle de leur partenaire en 2016, il semble qu’elles ne soient plus que 16% maintenant. De plus, 21% auraient déjà reçu une éjaculation sur le visage contre 27% en 2016.

Les femmes de l’Hexagone transgressent-elles les normes ?

François Kraus, expert de l'Ifop, indiquait à ce titre : “cette enquête montre bien une tendance générale à une autonomie sexuelle croissante des Européennes sous l’effet d’un changement des représentations culturelles et des discours publics”. 

Montrant ainsi que la proportion à souhaiter devenir plus acti f dans le couple est en progression. Alors de quoi vos rêves roses sont-ils faits ? Le diaporama ci-dessous classe les désirs inavoués des Français, d'après un communiqué de presse sur une enquête ICSR pour le site ExtraConjugales sur les fantasmes sexuels des Français. .

1. Le sexe dans les lieux publics

1/5
1. Le sexe dans les lieux publics

Le sexe dans les lieux publics arrive en cinquième place du classement avec 21,5% de préférences chez les sondés.

2. Le désir d’échangisme

2/5
2. Le désir d’échangisme

A la quatrième place du classement se trouve le désir d’échangisme avec 27,5% des préférences. L’échangisme entre couples séduirait 43% des hommes contre 12% des femmes.

3. Les pratiques BDSM

3/5
3. Les pratiques BDSM

46,5% des préférences vont aux pratiques BDSM (bondage, discipline, sadomasochisme). Elle se place donc troisième dans ce classement.

4. Le ménage à trois

4/5
4. Le ménage à trois

Le ménage à trois avec 48,5% des préférences prend la deuxième place du classement.

Voir la suite du diaporama

5. Faire l’amour avec une autre personne

5/5
5. Faire l’amour avec une autre personne

Faire l’amour avec une autre personne que celle dans son lit semble être une envie pour 68% des Français interrogés.