Assuré du régime général de l'assurance maladie, il se peut qu'une mauvaise surprise vous attende. Et pour cause, des comptes ont été malencontreusement supprimés …
(Illustration)AFP

Désaffilié de la Sécu sans le savoir : les femmes principales concernées

Si vous êtes assuré du régime général de l'assurance maladie, votre compte a peut-être été victime d’une suppression involontaire. En 2016, la loi de financement de la Sécurité sociale a mis en place la création de la protection universelle maladie (PUMa). Un dispositif qui doit notamment permettre à tous les ayants droits de disposer de leur propre numéro de sécurité sociale afin d’obtenir une prise en charge personnelle de leurs frais de santé.

Problème : l’application de cette mesure a viré au couac. Certains ayant droit, majoritairement des femmes, se sont retrouvés sans couverture maladie depuis quelques semaines. Du moins, c’est ce qu’ils ont constaté comme en témoigne Danièle, 74 ans, au Figaro : "J’étais depuis des années sur la carte Vitale de mon mari en tant qu’ayant droit mais, en me connectant au site Ameli, je me suis rendu compte que je n’apparaissais plus."

A lire aussi : Trou de la Sécurité sociale : ce qu’il vous coûte vraiment

Désaffilié de la Sécu sans le savoir : suppression de comptes

En cause, une erreur de la caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) lors du processus de simplification. En effet, la CPAM a supprimé les comptes de certaines personnes qui étaient affiliées au régime de leur conjoint. La solution pour les individus concernés est de faire la demande pour obtenir sa propre carte Vitale. Une démarche loin d’être anodine et rapide.

Muni de votre numéro personnel reçu en principe durant votre adolescence, il vous faudra envoyer le formulaire d’affiliation S1110, avoir une adresse email personnelle et attendre de recevoir votre nouveau code par courrier, indique Le Figaro. Avant d’entamer la moindre démarche, il est conseillé de vous rapprocher de votre caisse primaire d’assurance maladie qui vous guidera dans la procédure administrative à suivre.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.