En publiant samedi dernier des images de la reine Elizabeth II faisant le salut nazi, le tabloïd The Sun s'est attiré les foudres de Buckingham Palace. Mais pas que. Des internautes ont en effet choisi la dérision en postant sur Twitter des photos de diverses personnalités, (faussement) accusées d'être partisantes d'Adolf Hitler.
Scandale du salut nazi : les meilleurs détournements des internautes