INTERVIEW. Violences policières, remarques racistes volontaires ou dissimulées… Bien que l'on n'y prête pas toujours attention, les discriminations raciales font partie intégrante de notre quotidien. Gauthier Marchais, auteur du livre Le déni blanc, penser autrement la question raciale, (Ed. de l'Aube), nous invite à réfléchir et à reconsidérer ensemble, ce sujet si sensible.
Réflexion : comment penser la question raciale quand on est blanc ?IllustrationIstock

"Est-ce un privilège d’être blanc "? Voici la question que pose, dès le début de son ouvrage, Gauthier Marchais. L’auteur du livre Le déni blanc (Ed.  de l’Aube), tente au long de cet essai de démontrer que la question raciale ne concerne pas uniquement les "racistes" ou les personnes ciblées par le racisme, mais l’ensemble de la société. La mort de Georges Floyd aux États-Unis, après tant d’autres, puis plus récemment en novembre dernier en France, l’agression du producteur de musique Michel Zecler par des policiers, ont suscité l’indignation de tous. Comment se défaire des systèmes raciaux européens – disposition intellectuelle, psychologique et affective- qui altèrent le regard des Blancs et leur manière d’être au monde ? Entretien.

Planet. Dans votre ouvrage, vous indiquez que l’ignorance et l’invisibilité ont longtemps caractérisé la position des Blancs à propos de la question raciale. Fermer les yeux sur les actes racistes rend-il coupable ou dilue-t-il la responsabilité de la personne qui ignore ?

Gauthier Marchais. La question raciale ne concerne pas seulement les racistes. L’idéologie raciale construite à travers l’histoire européenne est un héritage que nous recevons tous. Mon objectif dans cet essai était de savoir où nous nous situions, en tant que Blancs, par rapport à cela.

Ce que j’appelle les régimes d’inégalités raciaux (héritage de cette période historique et la manière dont elle opère encore aujourd’hui), impliquent l’ensemble de la société, dont nous sommes responsables. Le fait de considérer qu’elle ne touche que les cibles du racisme est une façon de ne pas nous poser la question nous-même. D’autant que le racisme se cache partout…

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Vidéo : Gad Elmaleh accusé de racisme : c'est quoi cette polémique ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.