L'été, la Côte d'azur est souvent confrontée à une recrudescence des vols. Cette année, les vacanciers sont confrontés à des bandes un peu particulières.

Le Sud de la France est confronté cette année à une recrudescence des vols, alerte Nice matin. La police nationale a en effet mis en garde contre "une recrudescence des vols sur les plages de la Côte d’Azur et dans les transports en commun des Alpes-Maritimes". Ce phénomène, plutôt habituel l'été, se distingue cependant cette année par des coupables au profil particulier. En effet, les vacanciers du Sud doivent faire face à un phénomène de bande délinquantes féminines.

En France, la délinquance est un phénomène essentiellement masculin. D'après les statistiques officielles fournies par le ministère de la Justice en 2014, moins d’un délinquant traité par la justice sur cinq est une femme.

Bandes de filles : des "bandes criminelles" d'Europe de l'Est, "organisées" et "bien formées"

Ces bandes d'aigrefines se révèlent redoutables. Sur la plage ou dans les transports en commun, elles peuvent frapper n'importe où. Elles sont, de plus, très polyvalentes et peuvent varier dans leurs techniques et modes opératoires. Vols à la tire, par ruse, par escalade ou par effraction, rien ne les arrête.

Interrogé par Nice matin, le commissaire Frédéric Le Pollozec met en garde contre ces "bandes criminelles", principalement originaires "des pays de l'Est", "organisées" et "bien formées". "Elles sont aguerries, formées et exploitées dès leur plus jeune âge", déplore-t-il.

"Ils agissent à deux ou trois, selon les descriptifs des plaignants. Souvent, un adulte repère et des jeunes commettent le forfait", alerte-t-il.

Mais comment se prémunir contre de telles agressions ? Soyez vigilants sur les plages et transports en commun, plus particulièrement "la ligne 2 du tram en provenance de l’aéroport" de Nice, selon Frédéric Le Pollozec. 

Bandes de filles : ne pas tenter le diable

"Il ne faut pas être parano mais être attentif. Ne pas tenter les voleurs et rester en alerte", conseille le commissaire. Celui-ci enjoint aux vacanciers de ne pas prendre leurs objets de valeur à la plage (bijoux, montres, portefeuille). La carte bancaire est notamment à exclure. Si vous avez envie d'une glace, un peu de monnaie suffit. Les chambres d'hôtel disposent généralement de coffres-forts pour garder de tels objets.

Quand vous allez vous baigner, éviter de laisser trop d'objets en évidence, et n'hésitez pas à demander à votre voisin de serviette de garder vos affaires. En cas de vol, vous pouvez porter plainte dans n'importe quel commissariat ou bien sur Internet.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.