Les propriétaires de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés et cambriolés. Au fil des années, ce château a changé de mains de nombreuses fois. Retour sur le comte et la comtesse de Vogüé, qui le possèdent depuis des années déjà.
AFP

Dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 septembre 2019, les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés et cambriolés. Deux millions d'euros leur ont été dérobés, d'après Le Figaro. Mais qui est ce couple d'aristocrates qui a su faire du château l'un des plus visités de France ?

Issu de la famille de Vogüé, le comte et la comtesse peuvent remonter leur ligne généalogique jusqu'au XIIIè siècle, à en croire les écrits de François Alexandre Aubert de La Chenaye-Desbois, écrivain et généalogiste français mort en 1784. L'aîné de la famille porte, depuis le XVIIIè siècle le titre de courtoisie de marquis de Vogüé, indique l'historien François Bluche, dans son ouvrage La Vie quotidienne de la noblesse française au XVIIIè siècle.

D'azur au coq d'or, le bec ouvert barbé et crêté de gueules, le blason de la famille est - aujourd'hui encore - un coq. Le comte Patrice de Vogüé est aujourd'hui âgé de 90 ans, marié depuis 52 ans à la comtesse Cristina de Vogüé. C'est en 1967 qu'il reçoit, en cadeau de la part de son père pour ses épousailles, le célèbre château.

La demeure est inaugurée en mars 1968 avec 400 invités. Très vite, les propriétaires décident d'ouvrir les portes de Vaux-le-Vicomte au public, chose rare à l'époque. Si bien que plus de 50 ans après, le site accueille 300 000 visiteurs chaque année.

Vaux-le-Vicomte : un château aux nombreux propriétaires

Un peu d'histoire, désormais ! Le château de Vaux-le-Vicomte a été construit en 1661 sur ordre de Nicolas Fouquet, le dispendieux surintendant des finances de Louis XIV. "Vicomte" était le titre et le surnom de Fouquet. Celui-ci voulait une demeure digne de son rang. Le résultat fut à la hauteur de ses espérances, et sublimé par des fêtes somptueuses.

Peut-être trop à la hauteur. Jaloux et inquiet de son influence grandissante, Louis XIV fit arrêter et emprisonner son ancien intendant jusqu'à la fin de ses jours. Le château de Vaux-le-Vicomte servit de modèle pour les premiers agrandissements de Versailles.

La somptueuse demeure revient alors au maréchal de Villars, chef des armées de Louis XIV. En 1764, il est achetée par les Praslin, une famille de nobles, puis change de mains au fil des années avant de tomber quasiment en ruines Il est racheté et rénové par les Sommier en 1877. Il est légué en 1945 à Jean de Vogüé. Son oncle, Edme Sommier, vient de mourir sans descendance. Jean de Vogüé "offrira" le château à son fils Patrice de Vogüé, pour son mariage en 1967.

En 2015, Patrice de Vogüé et son épouse Cristina cèdent le palais à leurs trois fils : Alexandre, Jean Charles et Ascanio. Passionnés d'histoire, ils continuent néanmoins à être très présents sur les lieux. D'où leur mésaventure nocturne de mercredi et jeudi.

La vie de châteaux n'est pas sans désagréments. "Être propriétaires est une vie d’engagement. Nous avons des moments de doute et des moments forts. Mais quelle que soit la période, le plaisir a toujours été renouvelé", se confie Patrice de Vogüé au Figaro.

Vidéo : Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte séquestrés, 2 millions d’euros volés

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.