Leclerc et Auchan lancent l'alerte. Des glaces vendues en supermarché seraient impropres à la consommation suite à une contamination à l'oxyde d'éthylène. Voici la liste des produits concernés.
Oxyde d'éthylène : quelles sont les glaces contaminées ?

Le diaporama indique la liste des préparations glacées à ne surtout pas consommer. Ces produits sont à ramener tout de suite en magasin. Source : Oulah.fr et Capital.

Avec le retour des fortes chaleurs, vous avez peut-être effectué un petit passage par le rayon glaces de votre supermarché. Durant ces périodes, les esquimaux et autres sorbets sont en effet un bon moyen de se rafraîchir.

Votre prochaine dégustation de cône ou  bâtonnet risque cependant d'être gâchée. Plusieurs enseignes de la grande distribution tirent la sonnette d'alarme car des références vendues récemment en magasin seraient infectées à l'oxyde d'éthylène. Comme le rappelle le magazine d'actualités économiques Capital, ce gaz est utilisé "comme biocide ou comme fongicide" dans l'industrie agroalimentaire. En effet il s'agit d'un gaz incolore et très inflammable avec une odeur caractéristique d’éther. Selon La Dépêche, il est utilisé et commercialisé depuis le début du XXe siècle comme agent de stérilisation dans l’agroalimentaire. Ce désinfectant permet de lutter contre les moisissures et de réduire les risques de salmonelles dans les aliments. Étant très toxique en inhalation, il a toutefois été  interdit d'utilisation dans l’Union européenne depuis 1991 en tant que pesticide et depuis 2011 en tant que "produit de protection des denrées alimentaires et des aliments pour animaux". 

Oxyde d'éthylène : la liste des glaces concernées

Cela fait plusieurs mois que la présence de ce pesticide dans nos aliments provoque de massifs rappels de produits. Et pour cause, cette substance peut présenter des risques pour la santé.

"En plus d'augmenter les risques de développer un cancer, l'oxyde d'éthylène peut entraîner dans l'organisme des mutations des cellules et de l'ADN, et est susceptible d'affecter la fertilité ou le développement de l'enfant à naître", prévenait ainsi le quotidien 20 Minutes au début du mois de juillet. 

Face à cette menace avérée, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) se veut rassurante. "On procède au retrait des produits quelle que soit la quantité", promettait récemment l'organisme auprès de nos confrères. 

Si vous pensez avoir acheté des produits glacés concernés par l'alerte, faites les vérifications nécessaires. Pour cela, consultez notre diaporama listant les glaces impactées par une contamination à l'oxyde d'éthylène.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.