Dans l'Oise, une jeune femme a accouché de son premier enfant, fruit d'un viol commis par son propre père. Un récit glaçant dont elle témoigne.
©Getty (illustration)

Récemment admise à l’hôpital d’Amiens, dans l’Oise, une jeune femme de 22 ans a été questionnée par les médecins et les infirmières sur le père de l’enfant dont elle venait d’accoucher. "Le père, c’est mon père", leur aurait-elle répondu , relate Le Parisien  ce jeudi. La jeune maman aurait ensuite expliqué avoir été violée par son père depuis 1998. Ce dernier, agé de 48 ans, a quant à lui raconté au juge avoir trouvé de l’affection auprès de ses filles suite à son divorce avec leur mère. Après à leur séparation, leur deux jeunes filles se sont installées chez leur père et c'est là que les viols et attouchements sexuels auraient commencé.

A lire aussiMarseille : en terrasse, elles assistent à un viol en plein jour

Les faits ont duré pendant 19 ans

La victime a également confié avoir essayé de porter plainte à deux reprises. D'abord, en 2012 pour agressions sexuelles avant d'abandonner les poursuites. Puis en 2014, mais sa plainte a été malheureusement classée sans suite en raison du manque d'éléments pour mener à bien l'enquête. Le quadragénaire souffrirait d’un léger "déficit mental", selon les premiers éléments de l’enquête qui vient d'être ouverte pour viol sur mineur de 15 ans. Il a été mis en examen puis placé en détention mercredi dernier. Il risque jusqu’à 30 ans de prison. Le nouveau-né a quant à lui été placé.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Polémique : Go Sport lacère ses chaussures invendues